single.php

Parlons Vrai chez Bourdin - missiles en Pologne : "rien n'est certifié à l'heure actuelle"

Colonel Peer de Jong, Vice-président de l’Institut Themiis, spécialiste des armements, était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio le 16 novembre dans "Parlons Vrai chez Bourdin".

Pologne missile bourdin
"Parlons Vrai chez Bourdin" du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 sur Sud Radio et en podcast.

La Pologne a placé mardi son armée en état d’alerte renforcée après avoir été atteinte par ce qu’elle a décrit comme un missile "très probablement de fabrication russe". Une réunion d’urgence se tient mercredi 16 novembre avec les ambassadeurs de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), a annoncé le chef de l’organisation, Jens Stoltenberg. "Il est improbable d’après la trajectoire qu’il ait été tiré de la Russie. Mais nous verrons", a déclaré le président des États-Unis, Joe Biden, à l’issue d’une réunion d’urgence mercredi des dirigeants des grandes puissances du G7 (États-Unis, France, Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Canada, Japon), en Indonésie, en marge du sommet du G20.

Parlons Vrai chez Bourdin : sur les tirs de missile en Pologne, "Personne ne sait strictement rien"

L’incident a conclu une journée marquée par des attaques russes d’une ampleur inédite, selon Kiev. D’après le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, 90 missiles qui ont été tirés sur les villes ukrainiennes, de Kiev à Lviv, près de la frontière polonaise, et de Kharkiv, dans le nord-est, à Odessa, dans le sud-ouest. Des millions d’Ukrainiens ont été privés d’électricité à travers le pays. Les missiles ont-ils été tirés par les Russes ? Pour Joe Biden, c'est improbable. Le missile serait très probablement de fabrication russe estime le président Polonais mais "il n'y a pas de preuve de l'origine du tir sur son pays.

Le Colonel Peer de Jong, Vice-président de l’Institut Thémiis, spécialiste des armements, explique qu'en réalité, "Personne ne sait rien. Il y a 3 hypothèses principales quant à l'origine du tir des missiles. Un missile tiré de façon délibéré par Russes vers la Pologne? le Président Joe Biden a dit que c'était quasiment improbable. La deuxieme hypothèse est qu'un missile russe a été tiré sur la partie frontalière avec la Pologne et l'Ukraine et le missile s'égare pour des questions liées à sa trajectoire." Il n'est pas improbable que les déchets de tirs de antimissiles soient une des explications. Un bout de missile peut venir d'un missile antiaérien tiré par les américains ou par l'OTAN.

Colonel Peer de Jong, spécialiste des armements : "les américains semblent savoir que les missiles ne sont pas partie de Russie"

"Biden a des informations visiblement. Les américains semblent savoir que les missiles ne sont pas partie de Russie puisqu'ils analysent toutes les trajectoires dans la région. Ils sont quasiment sûr que le missile vient d'Ukraine."

"Les Ukrainiens sont équipés de missiles russes?" demande Jean Jacques Bourdin. "le sujet depuis quelques mois, c'est de mettre en place un système de dôme de fer comme l'ont les israéliens. Ils réclament un  dispositif de protection générale d'ensemble,  au moins des grandes villes". lui explique le colonel Colonel Peer de Jong. Ils disposent de "toute une série de batteries antiaériennes, notamment de  missiles crotales Français donnés ou vendus à l'Ukraine". "C'est un matériel extrêmement performant de défense anti-missile visant à protéger le pays." Le matériel était au début de la guerre du matériel russe ou ex-soviétique mais c'est désormais principalement du matériel venant des occidentaux. Il conclut en détaillant que "les batteries comportent donc des déclenchements de tirs automatiques."

 

Prenez la parole en appelant le 0 826 300 300

Retrouvez "Parlons Vrai chez Bourdin" du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 sur Sud Radio et en podcast.

Cliquez ici pour retrouver l’intégralité de  “Parlons Vrai chez Bourdin”

 

L'info en continu
23H
22H
20H
19H
18H
17H
16H
Revenir
au direct

À Suivre
/