single.php

Frappes en Syrie : l’Iran accuse Donald Trump "d’aider les terroristes"

Par Benjamin Jeanjean

Le lancement de missiles américains sur une base de l’armée syrienne n’en finit plus de faire réagir. Ce samedi, le président iranien Hassan Rohani a ainsi accusé Donald Trump de venir en aide aux terroristes.

Thumbnail

L’attaque américaine sur la base syrienne d’al-Chaayrate ce vendredi, en représailles à l’attaque chimique contre la localité rebelle de Khan Cheikhoun, agite la communauté internationale depuis 24 heures. Saluée par l’Union européenne et la Turquie, l’initiative américaine est sans surprise vivement critiquée par les alliés du régime syrien, notamment la Russie et l’Iran. Alors que Moscou a exigé une réunion d’urgence du Conseil de sécurité des Nations unies à ce sujet, l’Iran a également réagi ce samedi par la voix de son président Hassan Rohani.

"Les terroristes en Syrie ont fait la fête après l’attaque américaine"

Dans un discours diffusé par la télévision d’État Irib, ce dernier a ainsi accusé les États-Unis de favoriser le terrorisme en s’en prenant au régime de Bachar el-Assad. "Ce Monsieur qui a pris le pouvoir aux États-Unis prétendait vouloir combattre le terrorisme, mais aujourd'hui, tous les groupes terroristes en Syrie ont fait la fête après l'attaque américaine. Si vous disiez vrai (en affirmant vouloir lutter contre le terrorisme pendant la campagne électorale américaine, ndlr), pourquoi votre première action a été d'aider les terroristes ? Pourquoi avoir attaqué l'armée syrienne qui est en guerre contre les terroristes ?", s’est-il interrogé.

Hassan Rohani a par ailleurs demandé la mise en place d'une "commission indépendante (...) avec la présence de pays neutres sur la prétendue attaque chimique car, selon les Nations unies, la Syrie ne possède pas d'armes chimiques".

L'info en continu
07H
04H
23H
22H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/