single.php

Assaut du Capitole : que risque vraiment Donald Trump ?

Que risque l’ancien président Donald Trump, désormais candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle ?

Trump
Des poursuites pénales contre Donald Trump suite à l’assaut du Capitole le 6 Janvier 2021.

C’est une première dans l’histoire des États-Unis... La commission parlementaire américaine recommande des poursuites pénales contre Donald Trump, suite à l’assaut du Capitole le 6 Janvier 2021.

Une conspiration contre les États-Unis ?

Que risque l’ancien président, désormais candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle ? Sur quels motifs se fonde la commission pour réclamer de telles poursuites pénales ? "On recense quatre raisons principales. D’abord l’empêchement d’une procédure officielle, son obstruction. Et une conspiration contre les États-Unis et l’incitation à une insurrection", résume Pierre Guerlain, professeur en études américaine à Paris Nanterre spécialiste politique américaine.

La Commission estime donc avoir des preuves de l’implication de Donald Trump dans cet assaut ?  "Cela ne fait aucun doute. Il était derrière les émeutiers du 6 janvier. Il avait préparé son refus d’accepter les résultats des élections." Quelle est la valeur des recommandations de cette commission ? "Ce n’est qu’une recommandation, mais l’affaire est entre les mains du ministre de la justice. Il a été nommé par les Démocrates."

 

Empêcher une nouvelle candidature de Trump

"Obama l’avait nommé pour être juge à la Cour Suprême. Les Républicains avaient fait obstruction et il n’avait pas été nommé. Le ministre de la justice a nommé un procureur spécial. Ce sont des gens peu favorables à Trump." Est-ce une responsabilité et une décision politique ? "Sur l’aspect judiciaire, le procureur spécial va s’en charger. Pour l’aspect politique, il est clair que les démocrates veulent à tout prix empêcher une nouvelle candidature de Trump pour 2024."

"Mais l’histoire des procédures de destitution qui l’ont visé quand il était président montre que ce n’est pas forcément quelque chose qui favorise les Démocrates. Cette utilisation de la justice contre un ennemi politique. Trump avait déjà des affaires sur le dos avant d’arriver au pouvoir, mais il peut mobiliser une armée d’avocats. Il pourra jouer sur différents aspects de ses déclarations : à la fin des émeutes du 6 Janvier, il avait appelé au calme. On n’est pas sûrs qu’il passe en justice et qu’il soit condamné à 20 ans de prison."

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Benjamin Glaise.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

 

L'info en continu
15H
14H
13H
12H
11H
10H
08H
Revenir
au direct

À Suivre
/