Eve Ruggieri : "Il faudrait que la musique classique soit programmée plus souvent"

Eve Ruggieri, ancienne directrice de France Inter, journaliste musicale et amoureuse de musique classique, était l’invitée de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 7 juillet 2021 dans "Le 10h - midi".

Eve Ruggieri, invitée de Valérie Expert dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Eva Ruggieri présentera le 21ème Festival de Lacoste (Festival d’art lyrique et de théâtre), du 1er au 17 aout 2021.

 

Eve Ruggieri : "il y a deux ou trois grandes émissions de musique classique par an, c’est très insuffisant"

Être une femme qui parle de musique classique, Eve Ruggieri l’avoue, ce n’est pas évident. "Je vivais dans un monde d’hommes. La musique classique était entre les mains des critiques musicaux, elle l’est toujours d’ailleurs. Quand j’ai arrêté Musiques au cœur, je m’attendais à être remplacée rapidement par un grand nombre de postulants. Mais non."

 


Eve Ruggieri souhaite que la musique classique soit plus présente à l’antenne. "J’avais une émission toutes les semaines. Même à onze heures, la musique classique était là. Aujourd’hui, il y a deux ou trois grandes émissions par an, c’est très insuffisant. J’apprends que Claire Chazal va reprendre Le Grand Échiquier, je trouve que c’est bien parce que c’est une femme de culture, qui aime ça, qui vit dans ça. Elle-même pratique la danse. C’est un très bon choix. Mais il faudrait que la musique classique soit programmée plus souvent."

 

"Pierre Cardin a eu l’intelligence de déplacer le Festival de Lacoste à août"

S’agissant du 21ème Festival de Lacoste, qu’elle présentera, Eva Ruggieri a raconté : "Pierre Cardin [le fondateur de ce festival, ndlr] ne revenait jamais en arrière, il allait toujours de l’avant. Et là il a fait une chose extraordinaire : il a mélangé du jazz à du ballet cambodgien, en passant par le Cosmos, les grands tubes des musiques de films. Il a ouvert complètement l’éventail de ce festival avec une politique de prix qui permet à tout le monde d’y aller. Cela va de 30 euros à un seul euro.

Pierre Cardin a eu l’intelligence de déplacer ce festival à août (avant on était en juillet). Il avait dit : 'pourquoi pas en août ? Il n’y a plus rien'. Et il est vrai qu’en juillet, dans le Lubéron, c’est le Festival d’Aix-en-Provence, c’est Orange, le Grand festival de piano de la Roque d'Anthéron… les gens sont sollicités sans arrêt. Et pour une raison très simple – les musiciens prennent des vacances en août – en août il n’y avait rien."

"Je pense qu’on traverse une période creuse"

Eve Ruggieri a aussi touché un mot des faibles audiences du jazz à la radio. "Quand je dirigeais France Inter, j’ai ramené le jazz à l’antenne. Et curieusement, ce n’est pas une grande audience. Alors que quand on voit les grands festivals, le jazz se porte très bien !"

 


L’âge d’or de la musique est-il définitivement révolu ? Est-il impossible de recréer quelque chose d’aussi grand que la musique classique aujourd’hui ? "Je pense qu’on traverse une période creuse, un ventre mou, où tout le monde rame en peu en se disant : qu’est-ce qu’on pourrait faire ? Je pense qu’on ne peut innover qu’en s’appuyant sur une culture et un vrai travail. Pas céder à la facilité pour être une star éphémère"» a répondu Eve Ruggieri.


Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

Retrouvez l'invité média de Valérie Expert et Gilles Ganzmann du lundi au vendredi à partir de 10h00 sur Sud Radio dans "Le 10h - midi".

Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !