single.php

Crépol : "Il y a une exploitation de ce fait divers à des fins racistes" affirme Sandrine Rousseau

Par Aurélie Giraud

Sandrine Rousseau, députée écologiste de Paris, était “L’invitée politique” sur Sud Radio.

Sandrine Rousseau Crépol
Sandrine Rousseau, interviewée par Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio, le 24 novembre, dans “L’invité politique”.

Drame de Crépol, trêve dans la bande de Gaza, risque de guerre civile : Sandrine Rousseau a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin.

Crépol : "Il y a une exploitation à des fins racistes"

Élisabeth Borne a appelé à la décence et a la retenue autour de la mort de Thomas, poignardé à Crépol le 18 décembre. "Utiliser ce drame pour jouer sur les peurs, c'est manquer de dignité et de respect pour les victimes" a-t-elle affirmé. "Un jeune homme est mort, on lui doit le respect, cette période de deuil, de décence" déclare Sandrine Rousseau. Elle dénonce "une espèce de meute politique qui tombe sur cette affaire dont on ne connaît pas encore complètement ni les tenants, ni les aboutissants"."Un peu de respect pour les proches, qui ont besoin de ce temps de deuil !" réclame-t-elle.

Sandrine Rousseau "interpelle toute cette mouvance autour notamment d'Éric Zemmour". "Qu'est-ce que vous cherchez ? Qu'est-ce que vous voulez dire quand vous désignez comme ça des coupables alors que personne ne sait encore ce qui s'est réellement passé ? Vous voulez qu'il y ait des émeutes comme en Irlande ? Vous voulez qu'il y ait des ratonnades ?" fustige-t-elle. Il y a selon elle "une exploitation de ce fait divers à des fins racistes. C'est inadmissible et indigne de notre République".

Trêve à Gaza : "L'Europe est d'une faiblesse incroyable dans ce conflit"

La trêve a commencé vendredi 24 novembre dans la bande de Gaza. "Elle doit absolument être l'occasion de négocier un cessez-le-feu" estime Sandrine Rousseau. "Elle doit absolument être l'occasion aussi pour les pays d'Europe de se mobiliser et d'avoir une voix forte dans le conflit. Parce qu'aujourd'hui, l'Europe est d'une faiblesse incroyable dans ce conflit" dénonce la députée. "Ce qui laisse transparaître que nous sommes peu attentifs, peu conscients de la situation à Gaza".

"Le message qu'il y a derrière c'est de dire que la vie des personnes palestiniennes compte moins que la vie des personnes israéliennes, qu'on y prête moins attention. Nous faisons deux poids deux mesures, ce n'est plus possible" déplore Sandrine Rousseau. "On s'est enferré au début du conflit dans une espèce de droit légitime et illimité à la défense d'Israël, sans considération des effets que ça peut avoir sur la population civile". "Ça ne peut pas durer !". "On est en train de fermer les yeux sur la situation. Avoir une position de faiblesse vis-à-vis de cette situation met le monde entier en danger".

Risque de guerre civile : "Éric Zemmour souffle sur des braises"

Éric Zemmour parle d'islamisation de la France. Ce que dit également Geert Wilders, qui a gagné les élections législatives aux Pays-Bas. "C'est faux !" s'insurge Sandrine Rousseau. "Dire ça c'est attiser la haine des uns contre les autres. C'est attiser l'idée que nous serions menacés par une islamisation". Elle affirme qu'il y a "des musulmans en France qui ne sont pas dans une islamisation". "Le ressort de la haine, c'est de considérer que sur la base d'un fait d'une personne ou d'un groupe de personnes, toute la supposée communauté serait en soutien complice de cette personne. Ça n'est pas vrai".

"C'est ça les amalgames qui nous conduisent vers l'extrême droite, vers la haine, vers la violence" assure Sandrine Rousseau. Qui pourrait conduire à une guerre civile ? "Ceux que je vois mener la guerre civile, c'est ceux qui attisent ça". "C'est Éric Zemmour qui souffle sur des braises". "La France n'est pas une île isolée du reste du monde. L'histoire de la France, c'est une histoire de porosité à plein de cultures, à plein de mouvements de populations" tient à souligner la députée.

 

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h30 dans le Grand Matin Sud Radio avec Jean-Jacques Bourdin

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
13H
12H
11H
10H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/