single.php

Buitoni, Tereos : "Ma priorité absolue ce sont les salariés" assure Roland Lescure

Par Aurélie Giraud

Roland Lescure, ministre délégué chargé de l'Industrie, était “L’invité politique” sur Sud Radio.

Roland Lescure Buitoni
Roland Lescure, interviewé par Patrick Roger sur Sud Radio, le 13 mars, dans “L’invité politique”.

Mise à l'arrêt de l'usine Buitoni, réindustrialisation de la France, réforme des retraites : Roland Lescure a répondu aux questions de Patrick Roger.

Buitoni : "Pas de raison que les salariés soient les victimes collatérales d'un scandale sanitaire"

L'usine Buitoni a décidé de suspendre l'activité des installations qui avaient été au cœur d'une affaire d'intoxications graves à la bactérie Escherichia coli l'année dernière. "Ils ont fait des travaux de rénovation, l'usine peut rouvrir et là, ils annoncent qu'ils suspendent l'activité", explique Roland Lescure. "Je vais rencontrer les élus, les salariés et les représentants syndicaux et la direction pour les entendre sur leur plan pour l'usine". Le ministre affirme "souhaiter que l'usine reste ouverte et reprenne sa production, quitte à ce que ce soit sur d'autres produits". "Nestlé est un grand groupe, capable d'investir".

"Il n'y a pas de raison que les salariés soient les victimes collatérales d'un scandale sanitaire qui a eu lieu il y a un an !", fustige le ministre. "Les salariés n'ont rien fait pour ça. Au contraire, ils ont tenu le coup, ils ont continué à bosser". Concernant la fermeture de la sucrerie Tereos, Roland Lescure affirme ne pas en comprendre les raisons. "Tereos a doublé ses bénéfices l'année dernière, le sucre a un prix au plus haut et pour l'instant la production de betterave n'a pas baissé. On crie au feu alors qu'on n'a pas vu une étincelle". "Je ne me laisserai pas faire", prévient-il. "Je veux de la clarté sur tout ça et donner un message clair aux salariés, qui sont ma priorité absolue".

"Il y a une nouvelle révolution industrielle, celle de la décarbonation et de la transition écologique"

Dans une tribune publiée dans le JDD, Roland Lescure affirme que la France est une nation industrielle. Est-elle capable de se réindustrialiser véritablement ? "On a commencé le boulot il y a 5 ans", tient-il à souligner. "On a créé de l'emploi, des usines. Fin 2022, on compte 80 usines de plus qu'il y en avait début 2022. Oui, on est en train de réindustrialiser la France". "Aujourd'hui, il y a une nouvelle révolution industrielle qui est celle de la décarbonation et de la transition écologique, qu'il faut accompagner".

"On va tous conduire des véhicules électriques d'ici 2035", rappelle le ministre. "Il faut que ces véhicules électriques soient produits en France". "C'est le sens de l'histoire ! Ça va permettre de créer de l'emploi et les constructeurs aujourd'hui sont prêts à le faire". Par ailleurs, "on a eu des problèmes d'approvisionnement de Paracétamol, il faut qu'on produise des médicaments en France. Ça avance", assure-t-il. "On va même commencer à creuser des mines pour chercher du lithium de manière responsable".

 

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h15 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
11H
09H
08H
07H
06H
22H
21H
20H
19H
Revenir
au direct

À Suivre
/