single.php

La mobilité a-t-elle pesé dans le vote des français ?

Les résultats des élections européennes pourraient entraîner des changements significatifs dans les politiques concernant la mobilité électrique et l'automobile en général L'avenir de la mobilité électrique pose question. Invité des Vraies Voix Qui Font Rouler La France sur Sud Radio de 19h00 à 20h00, François-Xavier Pietri, journaliste, auteur du livre « Voiture électrique : ils […]

Les résultats des élections européennes pourraient entraîner des changements significatifs dans les politiques concernant la mobilité électrique et l'automobile en général

L'avenir de la mobilité électrique pose question. Invité des Vraies Voix Qui Font Rouler La France sur Sud Radio de 19h00 à 20h00, François-Xavier Pietri, journaliste, auteur du livre « Voiture électrique : ils sont devenus fous ! » est revenu sur le divorce qui se met en place entre les Français et l'automobile :"Je parle au sens large, il n'y a pas que l'électrique". Thierry Breton, le commissaire européen au marché intérieur a annoncé une clause de revoyure en 2026, pour rappel l'Union Européenne avait trouvé un accord pour une fin de la vente des véhicules neufs à moteur thermique en 2035 : mission du tout électrique.

Le journaliste rajoute "faire une politique industrielle où on change tous les 3 ans, ça commence à devenir compliqué. En revanche qu'on prenne plus de temps pour le processus, ce serait raisonnable".

Les verts perdent de plus en plus d'adhérant

Aux européennes, les verts sont passés en France de 13,48% en 2019 à 5,50% en 2024. En Allemagne, terre historique des écologistes en Europe et pays leader dans l’automobile, die grünen, les verts en version originale, sont passés de 20,53% des voix en 2019 à 11,90 en 2024. Quand on voit la chute des verts qui ont perdu un quart de leurs députés européens, eux qui représentent le parti “anti voiture”, il est légitime de se demander si "est-ce un signe que la mobilité a joué de manière importante dans les élections de dimanche dernier?". Selon Yves Carra, porte-parole du Mobilité Club France, l'arrêt des moteurs thermiques en 2035 est quelque chose de "stupide". Il rajoute que cela effraie fortement les Français, les Européens :"oui cette décision de 2035, quelque soit le parti a fortement influencé les résultats des élections européennes car il y a des décisions qui impactent la vie".

La commission a dévoilé ce mercredi les résultats de son enquête sur les véhicules chinois qui sont “subventionnés jusqu’aux ports de l’UE”. Les droits de douane à l’import qui sont de 10% pourraient passer à 38,1% voir même à 50%.

Lire aussi : Faut-il mettre fin au permis de conduire à vie ? - (sudradio.fr)

L'info en continu
04H
00H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/