single.php

Conférence de presse de Macron : 54% des téléspectateurs pas convaincus

Selon un sondage Ifop Fiducial pour Sud Radio, moins d'un téléspectateur sur deux se dit convaincu par les annonces d'Emmanuel Macron.

Macron
Le président Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse, le 16 janvier 2024 à l'Elysée, à Paris (Ludovic Marin - AFP)

C'était le 16 janvier dernier, 3 ans après sa dernière prise de parole au cours d'un exercice similaire. À 20h15, devant près de 300 journalistes nationaux et internationaux, Emmanuel Macron a défini le cap de cette seconde partie de son second quinquennat. Le chef de l'Etat a ainsi souhaité mettre en avant de nombreux thèmes comme celui de l'École, la natalité ou l'emploi. Lors de cette conférence de presse, Emmanuel Macron a ainsi dévoilé plusieurs mesures pour que "la France reste la France".

Macron, clair mais pas convaincant

Un exercice de communication retransmis sur de nombreuses chaines de télévision et suivi par 8,7 millions de téléspectateurs. Parmi eux, 46% ont trouvé le président de la République "convaincant". C'est le résultat de notre dernier sondage Ifop Fiducial pour Sud Radio. Un chiffre plus élevé que celui du 31 mars 2021 où Emmanuel Macron faisait état des dernières mesures face à la troisième vague du Covid 19 (38%) mais moins élevé que lors de sa conférence de presse du 28 octobre 2020, où le chef de l'Etat évoquait, là, de nouvelles restrtictions pour faire face à la deuxième vague du virus.

Les Français qui ont regardé en totalité ou en partie cette pris de parole sont 71% à l'avoir trouvé claire et compréhensible alors que "seulement" 41% d'entre eux ont trouvé le chef de l'Etat "rassurant" et 45% l'estiment "rassembleur".

La lutte contre le trafic de drogue, mesure phare pour les Français

Selon ce sondage Ifop Fiducial pour Sud Radio, les Français se disent majoritairement favorable au lancement d’opérations « place nette » contre le trafic de drogue à hauteur de 10 opérations par semaine. C'est le cas pour 89% des sondés. En deuxième, on retrouve la baisse de 2 milliards d’euros d’impôts dès 2025 pour les classes moyennes (88%), puis, la régulation de l’usage des écrans chez les jeunes enfants (81%).

À l'inverse, la volonté d'Emmanuel Macron de faire du théâtre un cours obligatoire au collège ne rassemble que 50% des 8,7 millions de Français qui ont regardé cette conférence de presse. La mise en place d’un grand plan contre l’infertilité avec par exemple la création d’un congé de naissance mieux rémunéré de 6 mois a été le sujet de débats, de polémiques, notamment sur cette notion d'infertilité, un "fléau" pour Emmanuel Macron qui a employé le terme de "réarmement biologique". Moins d'une semaines après cette déclaration, 63% des téléspectateurs se disent tout de même favorable à cette idée de congé de naissance qui remplacerait l'actuel congé parental.

Cliquez ici pour découvrir sondage du 11 juillet 2023 : Macron perd 1 point de popularité loin derrière Edouard Philippe et... Bruno Le Maire

L'info en continu
18H
17H
16H
15H
13H
12H
11H
09H
04H
Revenir
au direct

À Suivre
/