Lundi après-midi, cité de la Busserine à Marseille, une fusillade a éclaté et des policiers ont été visés à la kalachnikov par des individus. Un homme aurait été enlevé, les malfaiteurs sont toujours en fuite.

Vers 17h, dans la cité de la Busserine, trois voitures déboulent. En sortent des hommes cagoulés qui tirent en l’air à la kalachnikov et fouillent plusieurs halls d’immeubles. Un témoin qui a assisté à la scène dit que ça aurait pu se terminer en bain de sang, mais que ce n’était justement pas le but.

Ce groupe cagoulé et armé serait en fait venu chercher un homme. Un enlèvement dont on ignore les motivations, mais tout laisse à penser qu’il s’agit de bandes rivales sur fond de trafic de drogue.

Un kidnapping en forme de démonstration de force. 

"Ils sont arrivés à trois voitures, explique un témoin. ils ont commencé à tirer en l’air, dans tous les sens, mais heureusement, personne n’a été touché. Ils étaient tous cagoulés, dans trois véhicules. Ils ont tiré en l’air, à côté de quelques-uns qui étaient en train de vendre on ne sait quoi. Ça n’a été que de l’intimidation, mais une intimidation comme celle-ci, on n’a jamais vu ça dans le quartier. Ça a carrément été une guerre de gangs."

Ces individus ont également blessé à la tête un jeune avec la crosse d’un arme. Était-ce pour lui soutirer des informations sur leur cible ? Dans tous les cas, ils seraient donc repartis avec une personne. Tous ont pris la fuite et sont activement recherchés.

Propos recueillis par Lionel Maillet pour Sud Radio

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio