"Des phénomènes de crue intermédiaire, où il faut rester extrêmement vigilants"

Emma Haziza, experte hydrologue, fondatrice du centre de recherche Mayane

Emma Haziza, experte hydrologue, fondatrice du centre de recherche Mayane, était l'invitée du Grand Matin Sud Radio.

Une quinzaine de départements sont en vigilance orange pour crues et inondations, suite aux fortes précipitations de ces derniers jours et ces dernières semaines. Invitée du Grand Matin Sud Radio, Emma Haziza, experte hydrologue, fondatrice du centre de recherche Mayane, a confirmé que "les nappes phréatiques sont rechargées" et que, désormais, "il faut être vigilant" face aux possibles débordements des cours d'eau.

"On le voit sur la Seine ce matin, a-t-elle expliqué. On est sur une crue intermédiaire, à 4,27m, encore très loin des épisodes de 2016 ou de 1910. Ceci dit, quand on a une crue intermédiaire, on est quand même dans un phénomène où il faut être extrêmement vigilant."

Des territoires qui arrivent à saturation d'eau, alors que les précipitations ont dépassé, par endroit, de 60 % leur niveau habituel. 

Pour elle, pas de quoi s'alarmer non plus à l'heure actuelle, puisque les "grands lacs qui dérivent des millions de mètres cubes d'eau, ce qui permet de diminuer, par exemple, de 50 % en aval le débit de la Seine, jouent bien leur rôle. On n'avait pas ça en 1910 et ça permet de protéger la capitale", comme les autres villes de province.

Écoutez l'interview d'Emma Haziza, invitée du Grand Matin Sud Radio, présenté par Patrick Roger et Sophie Gaillard

 

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio