Carton plein pour l'ouverture des stations de ski des Pyrénées-Orientales

Jérôme Meunier, directeur de la station de ski des Angles dans les Pyrénées-Orientales, était l’invité de Patrick Roger le 17 décembre dans l’émission "C’est à la une" sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 7h10.

ski Pyrénées
Carton plein annoncé pour les stations des Pyrénées-Orientales cet hiver. (GAIZKA IROZ / AFP)

Entre envie de sports d'hiver et de grand air et chutes de neige conséquentes, les stations de ski des Pyrénées-Orientales attendent les vacanciers de pied ferme.

Stations de ski : "Nous venons aussi de vivre deux années difficiles"

"On est très enthousiaste quant au taux de remplissage, confie Jérôme Meunier, directeur de la station de ski des Angles. Nous avons 2,5 mètres de neige, cela attire naturellement beaucoup la clientèle. Nous venons aussi de vivre deux années difficiles, il y a une véritable attente."

Tout est-il déjà loué ? "Sur la première semaine des vacances de Noël, tout n’est pas encore loué. Les gens ont plutôt tendance à prendre la deuxième semaine de vacances. On aura vraiment du monde et on est très satisfaits."

Un bracelet pass pour ceux déjà contrôlés

Dans les Alpes, les annulations se multiplient avec la perte de la clientèle anglaise. "Nous avons une clientèle internationale très faible, nous avons surtout une clientèle de proximité, dans un rayon de 2h30 en voiture, explique Jérôme Meunier, directeur de la station de ski des Angles. Nous avons une importante clientèle toulousaine et catalane." Les équipes sont-elles au complet ? "Recruter n’a pas été très simple par rapport à d’autres années. Au final, on est arrivé à boucler nos équipes. Ceux qui veulent découvrir de nouveaux métiers, travailler en station de ski, ce n’est pas forcément facile, mais c’est fantastique. Il y a une vraie ambiance et une vraie solidarité."

Quels sont les protocoles sanitaires à respecter ? "Déjà, nous avons l'obligation du pass sanitaire dans l’ensemble du commerce et dans la station de ski, car on dépasse les 200 cas pour 100.000 habitants. Nous avons mis en place un contrôle pédagogique au niveau des caisses et des files d’attente. Nous allons aussi mettre en place un bracelet pass en accord avec la gendarmerie pour ceux qui auront déjà été contrôlés une fois. Les gens viennent en vacances en extérieur, pour faire du ski en plein air. On va essayer d’être le plus souple possible avec les clients."

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une" avec Patrick Roger

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !