single.php

Pomme de terre : "On a su maîtriser les prix"

Par Jean Baptiste Giraud

Si la France reste le premier pays exportateur de pommes de terre au monde, le rendement est en chute libre.

pommes de terre
La France demeure le premier pays exportateur de pommes de terre au monde. (c) AFP

Peu chère, la pomme de terre attire les consommateurs français en ces temps d’inflation. Mais la production française est au plus bas depuis trente ans.

Pomme de terre : un rendement en chute libre

"On a en effet connu une année 2022 extrêmement compliquée, confirme Luc Chatelain, producteur de pommes de terre, administrateur de l’Union Nationale des Pommes de Terre. Nous avons vécu un phénomène de forte chaleur et de déficit d’eau. Cela s’est traduit par le rendement le plus faible depuis ces trente dernières années."

"Nous en sommes à une production inférieure à 40 tonnes à l’hectare. Je tiens à rassurer : la France est un grand producteur de pommes de terre. Nous en produisons plus de 6 millions de tonnes par an. Certes, on en exportera un peu moins, mais il en restera suffisamment pour les consommateurs."

 

Un produit toujours très accessible

"La France est en effet le premier pays exportateur au monde. "Une pomme de terre sur deux est exportée, souligne Luc Chatelain, producteur de pommes de terre, administrateur de l’Union Nationale des Pommes de Terre. Alors que l’on parle beaucoup de souveraineté alimentaire, notre filière est une filière d’excellence. On importe des pommes de terre à la marge, de façon anecdotique."

Quelles conséquences au fait d’exporter moins ? "Il faut assurer en ce moment. Le pouvoir d’achat est essentiel, la pomme de terre est un produit très accessible, à moins de 1,24 euro le kilo. Avec un kilo, vous faites quatre repas. Si on doit se comparer à d’autres aliments comme les pâtes et le riz, on est à moins de 10% d’inflation contre 15 à 25%. On a su maîtriser les prix. La filière est mobilisée pour approvisionner. Tout sera fait pour que le consommateur retrouve de beaux produits dans les rayons, avec une petite inflation, à moins de deux chiffres."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Benjamin Glaise.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"

L'info en continu
07H
04H
23H
22H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/