single.php

Le Gouvernement anglais annonce un "Brexit dur"

Après la menace de taxer les embauches de salariés originaires de l’Union européenne, le Gouvernement britannique annonce « un changement radical des relations entre l’Union européenne et le Royaume-Uni ».

Thumbnail

Beaucoup imaginaient que la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne se ferait en douceur, que les accords politiques et commerciaux qui liaient le Royaume-Uni au reste de l’Europe seraient transformés en accords bilatéraux.

Et voilà que Theresa May vient d’annoncer que, non content de sortir de l’UE, le Royaume-Uni allait également quitter le marché unique européen et l’union douanière. La première ministre a également menacé de « changer son modèle économique » et d’instaurer des taux d’imposition compétitifs si l’Union européenne refuse les conditions britanniques pour continuer le commerce bilatéral.

Autrement dit, Londres menace de faire du dumping fiscal aux portes de l’Union et avertit que si l’Europe cherchait à punir le Royaume-Uni d’être sorti, elle commettrait « un acte d’automutilation calamiteux ».

Ecoutez le Journal de l’éco, la chronique de Jean-Baptiste Giraud dans le Grand Matin Sud Radio

L'info en continu
18H
17H
16H
14H
13H
12H
11H
10H
Revenir
au direct

À Suivre
/