Rue rebaptisée à Nice : "Une petite goutte pour montrer à Johnny qu’on l’aimait"

Johnny Hallyday (©Patrick Stollarz - AFP)

Au lendemain de l’annonce de la mort de Johnny Hallyday, la ville de Nice devrait prochainement rebaptiser l’une de ses rues du nom de la star. Adjointe au maire de la cité azuréenne, l’ancienne présentatrice Denise Fabre était l’invitée du Grand Matin Sud Radio ce jeudi pour en parler.

Les hommages se succèdent pour Johnny Hallyday au lendemain de l’annonce du décès du chanteur à son domicile de Marnes-la-Coquette, des suites d’un cancer du poumon. La ville de Nice notamment prévoit de rebaptiser l’une de ses rues du nom de la star, comme le confirme au micro de Sud Radio l’adjointe au maire de la ville en charge de l’événementiel et de la promotion de l’image de la ville, Denise Fabre.

"Le maire n’a pas encore décidé quelle rue allait être rebaptisée, je ne sais pas où ce sera situé, mais il y aura bien une rue qui portera le nom de Johnny. Christian Estrosi a beaucoup d’amitié et d’affection pour Johnny. Il y a la star, le professionnalisme, la scène, mais derrière ça il y a aussi une famille et des enfants. Et je crois que l’hommage que veut rendre Christian Estrosi et toute la ville de Nice est une petite goutte pour montrer qu’on l’aimait et qu’on l’aimera toujours. Il sera toujours dans nos cœurs. Il venait souvent ici et aimait beaucoup Nice", rappelle-t-elle.

Les Niçois se sont par ailleurs réunis hier soir en ville pour rendre hommage au chanteur. "On s’est tous retrouvés sur la coulée verte, dans Nice, avec une immense photo de Johnny. Il y avait énormément de monde, c’était énorme. On a chanté, il y a eu de la musique, beaucoup de recueillement", décrit-elle. 

"On n’avait pas encore 20 ans tous les deux"

Celle qui fut également présentatrice de radio et de télévision se souvient par ailleurs de sa première rencontre avec Johnny Hallyday. "La première fois que je l’ai rencontré, c’était à Nice. On n’avait pas encore 20 ans tous les deux. Je venais de débuter à Télé Monte-Carlo, j’avais ma bande de copains autour de moi et je n’arrivais pas du tout à m’imposer à Télé Monte-Carlo. Il me disait qu’il fallait faire quelque chose. Un jour, on me donne rendez-vous sur l’Opéra-plage, la plage où le tout-Nice allait. J’arrive et je constate que tous mes copains étaient là. Je propose donc d’aller prendre un café, et tout d’un coup je vois un jeune homme de dos. Il se retourne, et c’était Johnny. Des photographes sortent alors de toutes parts, je ne comprenais pas. Il vient vers moi et me dit : "pour moi, à partir d’aujourd’hui, tu as les plus beaux yeux de la Côte-d’Azur". Et c’est resté : partout où je vais, on me dit qu’effectivement j’ai de très beaux yeux. En fait, c’était une supercherie complète ! C’était une bande de copains, Johnny compris, qui voulaient faire un coup médiatique", explique-t-elle.

Retrouvez en podcast toute l’interview de Denise Fabre dans le Grand Matin Sud Radio

 

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio