P. Orain : les lieux "3 étoiles Michelin" sont des lieux qui valent le voyage

Philippe Orain est directeur éditorial et rédacteur en chef des Guides Verts Michelin
Philippe Orain est directeur éditorial et rédacteur en chef des Guides Verts Michelin

Tout le monde connaît le guide rouge des restaurants édité par Michelin, mais on connaît moins le Guide Vert Michelin, qui sélectionne depuis 1926 des lieux d’intérêt touristique. Philippe Orain, son directeur éditorial et rédacteur en chef, était l’invité de Cécile de Ménibus le 19 novembre 2018 sur Sud Radio dans la matinale, à retrouver du lundi au vendredi à 9h45.

Des critères de sélection uniques pour l’ensemble des destinations, en France et dans le monde

"Le Guide Vert Michelin, c’est un travail d’auteur. Les auteurs sillonnent la France et le monde, et tous appliquent les mêmes neuf critères, qui vont de la première impression du visiteur jusqu’à l’évaluation de la qualité de l’accueil et de la visite", a expliqué Philippe Orain, directeur éditorial et rédacteur en chef des Guides Verts Michelin à Cécile de Ménibus.

"La vocation du Guide Vert Michelin est de dénicher des endroits qu’on ne va pas forcément visiter. Un lieu estampillé 1 étoile est une curiosité. Deux étoiles correspondent à un lieu qui vaut le détour. Et un lieu "3 étoiles" vaut le voyage dans une vie, que ce soit en France, en Italie, au Japon ou au Pérou", nous a raconté Philippe Orain.

Les lieux référencés dans le Guide Vert Michelin peuvent aussi perdre leurs étoiles

Dans La France des lieux trois étoiles, 250 lieux qui valent le voyage (Éditions Michelin), on peut trouver tant des destinations peu connues mais pourtant intéressantes que des lieux emblématiques. "Quand on parle des Châteaux de Versailles ou de Fontainebleau, tout le monde les connaît. Nous, on a essayé de trouver un angle particulier. Par exemple, pour le Château de Vaux-le-Vicomte vous allez visiter la rivière souterraine que Le Nôtre avait détournée pour édifier les jardins de Fouquet. Vous allez aussi pouvoir remonter les Champs-Élysées, la plus belle avenue du monde, en deux-chevaux. Vous allez pouvoir regarder la façade de la cathédrale d’Angoulême comme une bande dessinée", a expliqué Philippe Orain à Cécile de Ménibus.

Les auteurs du Guide Vert Michelin visitent les lieux sélectionnés tous les deux ans pour s’assurer que les bonnes conditions d’accueil sont maintenues. "Car un lieu peut aussi perdre ses étoiles. On enlève des étoiles pour des fermetures. Un musée qui va se restructurer, va perdre ses étoiles, par exemple. Et à l’ouverture, il est fort à parier qu’il va les récupérer. Pour un château, cela peut être des salles qui ferment, ou une réduction des moyens pour séduire tous les publics. Mais pour une ville, il faut vraiment qu’il y ait une catastrophe ou une gestion calamiteuse pour que nous enlevions des étoiles", nous a raconté Philippe Orain.

Cliquez ici pour écouter le podcast de "Cinq questions pour tout savoir" avec Cécile de Ménibus.

Retrouvez "Cinq questions pour tout savoir" du lundi au vendredi à 9h45 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.


Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez ici !

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio