single.php

Mathieu Blin : "Les phases finales appartiennent aux joueurs"

Par Justin Boche

"A l'issu de cette rencontre, il domine un certain soulagement après ce spectacle formidable, a-t-il déclaré au micro de Sud Radio durant l'émission Rugby & Cie. Dans ces moments-là, on parle souvent des directions et des staffs. Mais moi j'ai salué les joueurs des deux équipes. Car les phases finales appartiennent aux joueurs et ce […]

"A l'issu de cette rencontre, il domine un certain soulagement après ce spectacle formidable, a-t-il déclaré au micro de Sud Radio durant l'émission Rugby & Cie. Dans ces moments-là, on parle souvent des directions et des staffs. Mais moi j'ai salué les joueurs des deux équipes. Car les phases finales appartiennent aux joueurs et ce résultat, c'est super pour eux."Le dernier match contre Perpignan a été très sérré, notamment à cause de la maladresse au pied des buteurs du SUA : "On a loupé 26 points au pied. On a eu une non-réussite sur un secteur qui fait souvent la différence. On a discuté avec les deux buteurs, ils n'ont pas l'air fébriles. Mais si cette fois-ci c'est passé, je ne pense pas que ça se reproduise."Après sa décente de Top 14 en 2013, Agen a dû se reconstruire. Déjà finaliste l'an dernier, les joueurs de Blin ne veulent pas échouer une fois encore: "On a l’expérience de la finale de l'an dernier. On travail sur un projet de jeu avec un groupe qui est là depuis l'an dernier et qui sera reconduit l'an prochain à 95%. On sait gérer les émotions et le jeu dans ces matchs. On sait aussi que ça fait mal de perdre donc je ne pense pas que l'on ait déjà joué notre finale contre Perpignan."

"Mont-de-Marsan a de superbes statistiques, meilleurs que les nôtres"

Doté d'un budget supérieur à celui de son futur adversaire, Agen peut être considéré comme favori. Un statut pas totalement assumé par l'entraîneur du SUA : "Mont-de-Marsan a de superbes statistiques, meilleurs que les nôtres, donc on a la pression maximale face à eux. On n'est pas les Petits Poucets, mais ils ont de sacrés statistiques. Ils viennent de gagner neuf matchs sur onze. Alors que nous, seulement cinq sur onze."Auteur d'un essai stratosphérique en demi-finale, Taylor Paris a montré toute l'étendue de son talent. Un joueur dont Mathieu Blin ne tarit pas d'éloges : "Taylor Paris a une régularité assez insolante depuis l'an dernier. Il a marqué un essai de l'espace. C’est un joueur très sérieux, peut être trop. Mais il a une créativité incroyable. Il est jeune et il a une marge de progression incroyable à seulement 22 ans."

L'info en continu
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
13H
12H
11H
Revenir
au direct

À Suivre
/