single.php

L’USAP mis à l’amende par l’Urssaf

Par Salim Ould Bakar

Les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour Perpignan. Le club relégué la saison dernière en Pro D2 vient de se faire épingler une nouvelle fois par l’Urssaf. Le président du club, François Rivière, était l’invité de l’émission Rugby & Compagnie.

"L'information est vraie. Je vous en reparlerai d'ici quelques jours, je dois prendre le temps d'analyser le courrier. Il nous est reproché des faits qu'on nous a déjà reprochés. Ça nous met dans une situation difficile. On va apporter des contestations et voir avec l'Urssaf si on peut étaler le paiement dans le temps", a-t-il expliqué.Judith Soula : Avez-vous l’impression de payer les pots cassés ?François Rivière : On dit que les emmerdes volent en escadrille, c'est plutôt vrai. La relégation a ajouté des problèmes supplémentaires. Concernant l'Urssaf, le club a été rappelé à l'ordre deux fois et sanctionné, ce n'est pas pardonnable.Selon vous, qui sont les responsables ?Je vais être franc. Ce n'est pas le sujet. Le sujet, c'est l'avenir, le club et les finances. Ma volonté, c'est de sauver le club et de remettre les finances dans l'ordre.Avez-vous envie de jeter l’éponge ?Peut-être que je ne serais pas venu si j'avais su... Mais l'Usap, c'est ma plus belle réalisation depuis des années, c'est passionnant. Ce qui est râlant, c'est que ces problèmes auraient pu être évités. Au lieu d'investir dans le club, on va devoir payer l'Urssaf.Ces problèmes financiers vont-ils avoir des conséquences sur le recrutement ?Si on veut continuer à donner la priorité au sportif, on va devoir faire des économies. Car, dans ce club, on ne dépense jamais plus que ce que l'on gagne. On va devoir se serrer la ceinture.

L'info en continu
11H
09H
08H
07H
06H
22H
21H
20H
19H
Revenir
au direct

À Suivre
/