Notions d'immigration : un séminaire pour LREM, un sujet flou pour beaucoup

Le Premier ministre Édouard Philippe participera ce soir à une réunion des députés de la majorité LREM-MoDem consacrée à la préparation du débat sur l'immigration le 30 septembre à l'Assemblée. La majorité a planifié cette sorte de formation accélérée pour éduquer ses troupes sur les notions précises d'immigration. « Il faut éviter les rumeurs et les approximations » dit-on dans l’entourage du Premier Ministre. Mais les politiques ne sont pas les seuls à avoir quelques lacunes sur ces précisions, les citoyens aussi.

Édouard Philippe en plein discours

Reportage de Lionel Maillet à Marseille.

 

Dans les rues de Marseille, à peine est évoqué le sujet de l’AME ("Aide médicale d'État" n.d.l.r) et c’est l'incompréhension pour beaucoup. Quand les passants cherchent à définir ce terme, les réponses sont évasives :

"L'AME ? J'ai déjà entendu ce mot mais je ne pourrais pas vous en dire plus."

Ou encore "L'AME ? Je sais pas, pas du tout."

Peut-être que la question précédente était trop technique et que les autres notions autour de l'immigration sont plus faciles à définir. Quoique...

Le regroupement familial ? "J'en ai déjà entendu parler oui" rétorque vaguement un des interrogés.

Et le droit d'asile alors ?

"Le droit d'asile, c'est pour les pays où il y a la guerre ?" dit un passant

 

À quoi bon ce séminaire ?

Saïd Ahamada, le député LREM des Bouches du Rhône, était au séminaire organisé au ministère de l’Intérieur. Il raconte la finalité de cette réunion :

"Nous ne sommes pas allés réviser mais simplement connaître les derniers chiffres sur l’immigration. Il faut qu'on ait les données les plus actualisées possibles. On veut du factuel pour construire notre position politique." S. Ahamada, député LREM des Bouches-du-Rhône

 

Mais même quand il s'agit de faits et de statistiques, difficile de mettre tout le monde d'accord.

"Attention aux chiffres, on peut leur faire dire n’importe quoi !" estime Alain Fourest, militant associatif pour les étrangers à Marseille.

Matignon devrait envoyer cette semaine à tous les députés un document de synthèse sur l’immigration avec les chiffres notamment des flux migratoires et de reconduites à la frontières.