L'association L214 publie de nouvelles images chocs de deux abattoirs

L214 Video
Une nouvelle vidéo de l'association L214 montre des actes de maltraitance des animaux au moment de leur mise à mort dans deux abattoirs français, celui de Pézenas (Hérault) et celui du Mercantour (Alpes-Maritimes).
L'association L214 épingle, ce mercredi, deux nouveaux abattoirs pour leurs actes de maltraitance envers les animaux, à travers une nouvelle vidéo tournée dans les abattoirs de Pézenas, dans l'Hérault, et du Mercantour, dans les Alpes-Maritimes.Les images ont été tournées en novembre 2015 et mai 2016. La vidéo est disponible ici.À Pézenas, on voit des chevaux tirés jusqu'au box d'abattage par un treuil, avec des dispositifs d'étourdissement déficients. Les cochons reçoivent des chocs électriques. Des moutons apparaissent, encore conscients, suspendus en l'air pendant la saignée.Les images de l'abattoir du Mercantour montrent des conditions d'abattage "moyenâgeuses", dénonce l'association, notamment des employés qui immobilisent la tête des veaux avec une corde pendant leur saignée.L'association annonce également qu'elle porte plainte pour maltraitance et acte de cruauté contre les deux établissements.Surtout, L214 pointe la défaillance des contrôles de l'Etat. L'abattoir de Pézenas, rappelle-t-elle, a été visité en mai dernier par le député de l'Hérault Elie Aboud, dans le cadre de la commission d'enquête parlementaire. L'élu n'avait alors relevé "aucun dysfonctionnement".
Les rubriques Sudradio