single.php

Covid-19 : "L'épidémie est plus que sous contrôle"

Martin Blachier, médecin épidémiologiste et spécialiste en santé publique, était l’invité de Patrick Roger le 25 novembre dans l’émission "C’est à la une" sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 8h10.

A-t-on atteint un niveau de contrôle de l’épidémie ? Emmanuel Macron a présenté un calendrier de déconfinement en trois dates. Est-ce un bon compromis entre limitation de la propagation du virus et nécessité vitale de notre société ?

 

"En ligne avec ce que l’on connaît de ce virus"

"Je crois que les mesures annoncées sont très en ligne avec ce que l’on connaît de ce virus, estime Martin Blachier, médecin épidémiologiste et spécialiste en santé publique. Il commence par les circonstances les moins à risque pour aller vers les plus à risque, les paliers décisifs. Si la date est fixée au 20 janvier, c’est aussi parce que c’est la date à laquelle on commencera les campagnes de vaccination."

Sur les bars et restaurants, y a-t-il eu des études formelles pointant la présence de nombreuses contaminations ?  "Il y a eu des études américaines et asiatiques qui montrent que les bars et restaurants étaient les premiers lieux de contamination. C’est le lieu où les gens parlent, mangent, enlèvent le masque."

 

"À quel point se relâcher sans que cela reparte ?"

Pour autant, aucune décision n’a été prise pour les restaurants scolaires. "C’est vrai, ils auraient pu faire un peu mieux, ils ont néanmoins dédoublé les classes. Je pense aussi que le président n’a pas assez parlé du tététravail hier. Il faut impérativement continuer pour éviter une troisième vague." Est-ce que l’épidémie est sous contrôle ? "Oui, elle est plus que sous contrôle. Nous sommes bien en dessous de 1 en termes de taux de reproduction, dans une phase où la contamination baisse de façon très importante."

"La question est à quel point on peut se relâcher sans que cela reparte ? Les gens n’ont pas beaucoup de latitude, sauf dans dans le cadre privé. Les gens l’ont bien compris." Quid de la fête de Noël ? "La circulation du virus ne sera pas très importante. On sera dans le creux de la vague, et cela reste des fêtes en petit comité. Il faudrait indiquer un nombre maximal de personnes" estime le médecin.

 

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une" avec Patrick Roger

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
15H
14H
13H
12H
11H
09H
08H
21H
20H
19H
Revenir
au direct

À Suivre
/