Rugby - LNR : Top 14, coupe d'Europe, Pro D2... Le vice-président Alain Tingaud s'explique sur Sud Radio

Alain Tingaud était l'invité exceptionnel de Sud Radio Rugby, ce dimanche après-midi. Le vice-président de la Ligue Nationale de Rugby est revenu sur les modalités sportives de cette fin de saison 2019-2020. Il a également levé quelques doutes concernant le prochain exercice.   C'est désormais une certitude, même si elle demande encore à être validée […]

Thumbnail

Alain Tingaud était l'invité exceptionnel de Sud Radio Rugby, ce dimanche après-midi. Le vice-président de la Ligue Nationale de Rugby est revenu sur les modalités sportives de cette fin de saison 2019-2020. Il a également levé quelques doutes concernant le prochain exercice.

 

C'est désormais une certitude, même si elle demande encore à être validée par le comité directeur de la Ligue : "Il n'y aura pas de champion de France de Top 14 cette saison", a déclaré Alain Tingaud. Autre information, tout aussi importante, la qualification européenne va concerner les huit premiers du Top 14 à l'issue des 17 journées disputées cette saison.

Le vice-président de la LNR a précisé que les quatre premiers du Top 14 seront qualifiés d'office pour la Champions Cup. Ils seront accompagnés par deux autres clubs français. Pour cela, des barrages seront disputés entre le 5e et le 8e de la phase régulière 2019-2020, ainsi qu'entre le 6e et le 7e. Les deux clubs les mieux classés recevront.

Dans les faits, Bordeaux-Bègles, Lyon, le Racing 92 et Toulon participeront à la Champions Cup 2020-2021. En matches de barrage, La Rochelle recevra Montpellier et Clermont accueillera le Stade Toulousain. Les deux vainqueurs se qualifieront également pour la grande coupe d'Europe.

Alain Tingaud a également confirmé qu'aucune montée de Pro D2 en Top 14 n'aurait lieu cet été. Pour le deuxième championnat professionnel en revanche, France Rugby a proposé un projet dans lequel l'antichambre de l'élite pourrait se disputer avec deux poules de neuf équipes, et ainsi permettre à deux équipes de Fédérale 1 d'être promues. "La LNR organisera un vote", a indiqué Alain Tingaud a ce sujet.

Sur les Droits TV et un éventuel versement de 17,6 millions d'euros de Canal+, "rien n'est acté" selon Alain Tingaud. « Nos relations avec Canal+ sont exemplaires. Les discussions continuent. C'est un dialogue à argumenter pour essayer de traverser la charge de cette crise économique. J’espère que l’on va trouver un accord ».

Enfin, le vice-président de la LNR a abordé l'avenir notamment économique de l'instance régente du rugby professionnel en France, "la LNR est une association, elle n’a pas la possibilité d’avoir des fonds propres comme la FFR. Elle va devoir y réfléchir et repensé à des évolutions. On ne pourra pas garder notre structure existante, on doit repenser notre organisation autour de la LNR pas forcément par une fusion ou une réintégration à la FFR".