single.php

S. Chenu (RBM) "prend le pari" que la gauche se retirera dans le Nord

Par Jérémy Jeantet

Sébastien Chenu, tête de liste FN-RBM aux régionales dans la Somme, se dit persuadé que Pierre de Saintignon, candidat socialiste en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, se retirera après le premier tour pour faire barrage au FN.

Invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, Sébastien Chenu, tête de liste FN-RBM aux régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, a fustigé les "torrents de haine qui, chaque jour, se déversent sur la candidature de Marine Le Pen".En cause, les listes Les Républicains et Parti socialiste, principaux adversaires de l'extrême-droite en vue d'un second tour, que Sébastien Chenu a estimé "capables de tout" : "Ils sont capables de s'opposer de façade pendant un premier tour et de s'unir ou de se désister les uns pour les autres en cas de second tour. Tout ça, c'est du théâtre. En réalité, ils se retrouveront car ils défendent les mêmes intérêts.""Ce que je crois, a ajouté le colistier de Marine Le Pen en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, c'est qu'ils vont mettre ce qui leur reste de convictions de côté et, chez les socialistes, ils ajouteront à la défaite le déshonneur. Je prends le pari qu'ils se retireront, évidemment, parce que finalement, ils ont une espèce de posture moralisatrice de mauvais aloi. Donc ils se retireront, ils désespèreront leurs électeurs et ils perdront."Regardez l'interview de Sébastien Chenu, colistier de Marine Le Pen pour les régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie et tête de liste FN-RBM dans la Somme, invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat.

L'info en continu
04H
03H
01H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/