Rossignol pour “le supplément familial des fonctionnaires”

Interrogée par Christophe Bordet sur le salaire des fonctionnaires, épargnés selon Jean-Christophe Lagarde (UDI) des économies de la politique familiale (9,6 milliards prévues en 2015), la secrétaire d’État à la famille Laurence Rossignol s’est inscrite en faux, ce jeudi 23 octobre.

Thumbnail

Laurence Rossignol, secrétaire d’État chargée de la famille, de l’autonomie et des personnes âgées, était ce matin à 8h10 l’invitée politique de Sud Radio.

Interrogée par Christophe Bordet sur le salaire des fonctionnaires, épargnés selon Jean-Christophe Lagarde (UDI) des économies de la politique familiale votées dans le budget 2015 de l'Etat (9,6 milliards prévus en 2015) mardi, la secrétaire d'Etat à la famille Laurence Rossignol s'est inscrite en faux, ce jeudi 23 octobre."Il ne faut pas tout confondre, et comparer ce qui est comparable", a répondu la socialiste, précisant que le supplément familial de traitement (connu sous le sigle SFT ou sous l'abréviation Sup Fatte) des fonctionnaires est "un accessoire du salaire, pas un élément de la politique familiale, il n'est pas versé par la CAF".La secrétaire d'Etat précise qu'il n'est pas prévu de supprimer ce supplément. "S'il faut l'enlever, cela veut dire qu'il faut baisser le salaire des fonctionnaires. Or je ne le veux pas, car les fonctionnaires font déjà des efforts sur le salaire depuis de nombreuses années", a répondu Laurence Rossignol.

Réécoutez l'interview de Laurence Rossignol du jeudi 23 octobre en cliquant sur le site de Sud Radio, dans la rubrique "Les podcasts de Sud Radio".
Réécoutez aussi l'interview de Jean-Christophe Lagarde du lundi 20 octobre, en cliquant dans dans la rubrique "Les podcasts de Sud Radio".