Le maire de Béziers veut que chaque chien de la commune soit fiché. Les déjections trouvées sur les trottoirs feront l'objet d'une analyse ADN et une amende allant jusqu'à 450 euros sera adressée au propriétaire du chien.
Robert Ménard en guerre contre les crottes de chien. Le maire de Béziers a mis en place un nouveau système pour éviter que les trottoirs de sa commune ne soient jonchés de déjections canines.Chaque propriétaire de chien de la commune devra signaler son animal d'ici au mois d'octobre. L'ADN de chaque chien sera recensé dans un fichier municipal. Des tests seront ensuite effectués sur les excréments retrouvés sur les trottoirs et le propriétaire du chien ainsi identifié sera verbalisé. Des amendes pouvant atteindre jusqu'à 450 euros.La mesure concernerait près de 1500 chiens et le procédé intéresserait d'autres communes, dont Bordeaux.
Les rubriques Sudradio