single.php

Régionales : pour Hervé Mariton, c'est "l'échec de Nicolas Sarkozy"

Par Jérémy Jeantet

Pour le député de la Drôme, le résultat du premier tour des élections régionales ce dimanche entérine le fait que Nicolas Sarkozy n'est "pas crédible comme représentant d'alternance".

Hervé Mariton

Invité de l'édition spéciale de Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat au lendemain du premier tour des élections régionales, Hervé Mariton a évoqué "l'échec de Nicolas Sarkozy"."C'est un échec, a lancé le député Les Républicains de la Drôme. C'est clairement, par les Français, deux messages : la gauche a échoué et la droite avait échoué auparavant. C'est l'échec de Nicolas Sarkozy qui, d'évidence, n'est pas crédible comme représentant d'alternance après avoir lui-même échoué, les Français le lui avaient signifié en 2012."Une analyse qui le pousse à prôner des propositions "véritablement nouvelles", ajoutant que "c'est le sens de (sa) candidature aux primaires"."Le sens de ma candidature, a ajouté Hervé Mariton, c'est de dire qu'il y a un double échec en France. Celui de la majorité actuelle et celui aussi de l'exécutif de 2012. On ne peut faire du neuf qu'en sanctionnant la gauche mais aussi en proposant autre chose que ce qui était l'exécutif de 2012."Interrogé sur la position de Nicolas Sarkozy de refuser tout retrait et toute fusion de liste, Hervé Mariton a expliqué partager cette position : "Je constate que le président du parti formule la bonne analyse. Il s'agit d'une élection à la proportionnelle, il faut que le choix reste clair pour les Français. Si Dominique Reynié (en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, NDLR) se retirait, cela accroîtrait considérablement la probabilité de succès du FN."Regardez l'interview d'Hervé Mariton, député Les Républicains de la Drôme, invité de l'édition spéciale premier tour des régionales de Territoires d'Infos, sur Sud Radio et Public Sénat.

L'info en continu
13H
12H
11H
10H
09H
08H
07H
23H
Revenir
au direct

À Suivre
/