Le FN suspend un des ses élus converti à l’islam

Accusé de prosélytisme, un jeune conseiller municipal récemment converti à l’islam a été suspendu à titre provisoire par le Front national.

Maxence Buttey, conseiller municipal FN à Noisy-le-Grand, accordait une interview au Parisien, samedi, pour livrer une sorte de coming-out. Il révèle au journal qu'il s'est converti à l'islam. “Je ne sais pas trop comment ça va être pris”, s'interroge-t-il. Mal dans son parti, qui l'a suspendu à titre provisoire après qu'il avait envoyé, il y a quelques jours, une vidéo au bureau départemental du FN dans laquelle il soulignait l'aspect visionnaire du Coran.Le parti frontiste l'accuse de prosélytisme religieux. Maxence Buttey explique lui trouver des points de convergence entre l'islam et le Front national : “Les deux sont diabolisés et très éloignés de l'image que les médias en donnent. Comme l'islam, le FN défend le plus faible. Le parti dénonce les taux d'intérêt exorbitants de la dette de notre pays. Et l'islam est contre la pratique de l'usure.” Maxence Buttey sera entendu fin novembre par les commissions des conflits du Front national.