"La manifestation du 30 mai 68, un moment unique dans l'histoire de France"

Xavier Louy

Xavier Louy, auteur du livre "Le sursaut populaire" (éd. L'Harmattan), était l'invité du Grand Matin Sud Radio.

Alors que les célébrations du cinquantième anniversaire des événements de mai 68, Xavier Louy était l'invité du Grand Matin Sud Radio pour éclairer sur un fait peu connu de ce mois de l'histoire de France, la manifestation organisée en soutien au général De Gaulle sur les Champs-Élysées, le 30 mai 1968, manifestation qu'il retrace dans un livre, Le Grand Sursaut (éd. L'Harmattan).

Un rassemblement "d'un million de personnes", assure-t-il, venus réclamer la fin des blocages : "Je regrette que, quand on parle de mai 68, on ne montre que les images d'étudiants contestataires face aux CRS, alors que l'événement important, majeur, de mai 68, il faut le dire, c'est ce rassemblement d'un million de gens sur les Champs-Élysées. On ne sait pas ce qui se serait passé s'il n'y avait pas eu une manifestation aussi importante. C'est vraiment ce qui a mis fin à la grève générale, à la contestation, à un mouvement qui était devenu insurrectionnel. Ça a remis la France debout et la République en marche."

 

 

La préfecture de police, elle, parle alors de 300 000 personnes sur la célèbre avenue parisienne, réunis notamment à l'initiative de Michel Debré et André Malraux. Une manifestation qui coïncide avec le discours du général De Gaulle à la radio. Le président de la République revient alors de sa célèbre fuite, étant resté introuvable de nombreuses heures. Il était en Allemagne, pour discuter avec des généraux militaires.

De retour à Paris le 30 mai, il annonce qu'il maintient Georges Pompidou comme Premier ministre, mais dissout l'Assemblée nationale et laisse planer la menace d'appliquer l'article 16 de la Constitution qui permet de donner les pleins pouvoirs au président en situation de crise.

Une succession d'événements, conjugués avec le relais, dans la presse, les jours suivants, de mouvements de chars et de troupes armées aux alentours de Paris, qui précipitent la fin de la contestation de mai 68, tout autant que le rassemblement du 30 mai.

Écoutez l'interview de Xavier Louy, invité du Grand Matin Sud Radio, présenté par Philippe Verdier et Billie

 

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio