single.php

I. Autissier (WWF) sur la Cop 21: "Je suis plutôt du côté de l'espoir"

Par Jérémy Jeantet

Si la présidente de WWF France estime peu probable qu'un accord pour limiter le réchauffement climatique à 2° émerge de cette Cop 21, elle pense qu'il est possible d'amorcer une dynamique qui permettra d'y parvenir plus tard.

Invitée de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, Isabelle Autissier, présidente de WWF France, est revenue sur l'ouverture de la Cop 21, lundi à Paris."Je trouve que ce n'est pas si mal parti que cela, a expliqué Isabelle Autissier. On nous a dit depuis 15 jours, un mois, que ça ne sert à rien, qu'il ne va rien se passer. Il y avait quand même 150 chefs d'Etat qui représentent 95 % des émissions de gaz à effet de serre (...) Je suis plutôt du côté de l'espoir."Si l'objectif annoncé est de limiter le réchauffement climatique à 2° par rapport à l'ère pré-industrielle, ce seuil sera très difficile à atteindre au cours de ce rendez-vous : "Aujourd'hui, l'ensemble des pays, d'après leurs déclarations, nous amènent sur une trajectoire à 3°. Ce n'est pas possible. On va peut-être essayer de baisser un peu mais on n'arrivera pas à 2. Par contre, on peut être sur un chemin qui nous amène à 2, mais pour cela, il faut se revoir très vite."Cette conférence sur le climat pourrait donc servir à engendrer une dynamique permettant d'atteindre un objectif plus ambitieux au cours des prochaines rendez-vous. "Il faudrait se revoir dès 2017-2018, a précisé Isabelle Autissier, non pas pour distribuer des bons et des mauvais points parce que c'est peut-être sympathique mais ça ne sert pas à grand-chose. Il faut se revoir pour voir là où ça pêche."Regardez l'interview d'Isabelle Autissier, présidente de WWF France, invitée de Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat.

L'info en continu
18H
17H
16H
15H
14H
13H
12H
11H
Revenir
au direct

À Suivre
/