single.php

Condamnée, Barèges (UMP) reste à la tête de Montauban

Par La Rédaction

Le tribunal administratif de Toulouse a condamné, mardi 21 octobre, la maire (UMP) de Montauban, Brigitte Barèges, à un an d’inéligibilité.

législatives
Brigitte Barèges, maire de Montauban, sera candidate aux élections législatives dans la première circonscription du Tarn-et-Garonne.

Brigitte Barèges, maire UMP de Montauban (Tarn-et-Garonne), a donc été condamnée, ce mardi 21 octobre, à une peine d'inéligibilité d'un an pour "violation substantielle" des règles de financement de sa campagne lors des dernières élections municipales en mars. Elle a indiqué qu'elle allait faire appel de cette décision. L'appel est suspensif, elle reste donc à la tête de la ville jusqu'à la décision finale du Conseil d'État.

“Promotion déguisée”

Le tribunal reproche à l'élue d'avoir utilisé les fonds de la mairie pour assurer sa promotion électorale lors des dernières élections. Elle aurait publié en particulier "16 articles financés par la commune présentant les réalisations et la gestion de la maire sortante sous un angle particulièrement favorable" dans l'édition du journal local, Le Petit journal, sur les deniers de la commune.Cette "promotion déguisée" aurait coûté 26 407 euros aux contribuables montalbanais, soit environ 40 % des dépenses de campagne de la candidate, ce qui justifie à ce jour le rejet de son compte de campagne, "entaché d'irrégularités" selon le tribunal administratif.Figure de la Droite populaire, Brigitte Barèges est élue maire depuis 2001 à Montauban.

L'info en continu
23H
22H
21H
19H
18H
17H
16H
14H
13H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/