Carburants : "LFI propose le blocage des prix à 1,40 euro" annonce Alexis Corbière

Alexis Corbière, député LFI de Seine-Saint-Denis et porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, était l'invité du “petit déjeuner politique” sur Sud Radio. Face à la hausse des carburants, "LFI propose le blocage des prix à 1,40 euro", a-t-il annoncé.

Carburants
Alexis Corbière, interviewé par Patrick Roger sur Sud Radio, le 14 mars, dans "le petit déjeuner politique".

Hausse des carburants, guerre en Ukraine, campagne des présidentielles, tensions en Corse : Alexis Corbière a répondu aux questions de Patrick Roger.

Alexis Corbière - Hausse des carburants : "On propose le blocage des prix à 1,40 euro"

Face à la flambée des prix des carburants, Jean Castex a annoncé une baisse de 15 centimes par litre à partir du 1er avril. "Je pense aux gens obligés de prendre la voiture, les commerçants, les infirmières, c'est très dur, reconnaît Alexis Corbière. Si ça fait baisser un peu pourquoi pas, mais le système pris par le gouvernement est de l'argent public, qui va compenser des augmentations dont profitent des groupes privés, dénonce-t-il. On propose le blocage des prix, on veut revenir revenir à 1,40 euro. Il faut revenir au niveau d'avant cette grande inflation, avec un blocage des prix sur les produits de première nécessité comme l'énergie. On est tous inégaux face à ça, souligne-t-il : les plus fortunés peuvent faire face à ces difficultés alors que les milieux modestes dégustent".

Anne Hidalgo et Yannick Jadot proposent l'idée d'un embargo sur le gaz russe. Pour Alexis Corbière, "ça n'a pas d'efficacité ! Le problème est qu'aujourd'hui les États-Unis, qui le proposent, achètent 7% du gaz russe et nous 25%. On sera les premières victimes et il y aura un effet d'aubaine vis-à-vis du gaz produit par les États-Unis". LFI soutient la méthode pensée par l'économiste Thomas Piketty. "Il y a 20.000 personnes, les oligarques russes, avec un patrimoine supérieur à 10 millions d'euros, dans l'entourage direct de Monsieur Poutine. Dont 85% des avoirs sont en Europe, notamment en France. Nous devrions avoir les moyens les cibler et de les saisir. Mais aujourd'hui, il y a très peu de clarté sur la réalité des avoirs de tous ces gens qui ont profité de la cleptocratie de Monsieur Poutine".

 

"La seule énergie qui reste à Anne Hidalgo est de nous taper dessus, je ne comprends plus !"

À un mois du premier tour de l'élection présidentielle, la gauche est divisée. Yannick Jadot et Anne Hidalgo ne sont pas tendres avec Jean-Luc Mélenchon. Et Fabien Roussel, au coeur d'une affaire révélée par Mediapart, affirme que Mediapart a appelé à voter Jean-Luc Mélenchon. "Edwy Plenel n'a pas appelé à voter Jean-Luc Mélenchon !, assure Alexis Corbière. Il rappelle que Mediapart est un journal indépendant. Je ne critiquerai pas Fabien Roussel, je respecte les communistes". Mais pour lui, "ceux qui ont le coeur à gauche doivent comprendre qu'il y a une possibilité d'être au second tour avec Jean-Luc Mélenchon".

Alexis Corbière lance un appel à Fabien Roussel "Fabien, toi qui m'écoutes", et aux électorats d'Anne Hidalgo et Yannick Jadot. "On peut le faire ! Pourquoi on ne le ferait pas ensemble ? On n'est pas d'accord sur tout, c'est la vie ! Mais on peut se rassembler derrière la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans 28 jours !" Pour Alexis Corbière, "Madame Hidalgo est tellement en difficulté, que la seule énergie qui lui reste est de nous taper dessus. Je ne comprends plus ! Du point de vue des intérêts généraux de la population : on peut se retrouver derrière la candidature de Jean-Luc Mélenchon".

 

 

 

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h15 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger et Cécile de Ménibus.

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"