Ukraine : la menace de guerre avec la Russie s’éloigne-t-elle ?

Peut-on penser que la menace de guerre s’éloigne entre la Russie et l'Ukraine ? Le regard de Sara Daniel, reporter de guerre.

Ukraine
La guerre en Ukraine, quelle influence sur les cours des matières premières ? (AFP)

Vers un cessez-le-feu dans le conflit entre Russie et Ukraine ? Une prochaine rencontre entre Joe Biden et Vladimir Poutine ferait-elle que la menace de guerre s’éloigne ?

La tentation d'être sur deux fronts

"En fait, pas tellement. Je dirais même pas du tout, explique Sara Daniel, journaliste, grand-reporter de guerre, spécialiste de l’international au magazine « L’Obs ». Il y a toujours eu cette tentation d’être sur deux fronts, quand on a une telle guerre froide qui a précédé le conflit : un canal diplomatique, et de plus en plus d’armes amassées à la frontière."

"En fait, estime-t-elle, la question est de savoir combien de temps on peut rester au bord de la guerre sans basculer dans une vraie guerre. On a vu que l’est de l’Ukraine est déjà le théâtre d’une mise en scène très dangereuse. Les séparatistes pro-russes conjuguent les violations d’un cessez-le-feu à l’évacuation des femmes et des enfants, criant à un possible génocide."

 

"On n'est pas du tout dans un apaisement"

"Si l’on ne prend que la journée de samedi, il y a eu 1.500 tirs d’obus, précise spécialiste de l’international au magazine « L’Obs ». On est déjà dans une guerre à feu doux. Tout le monde se demande ce qu’il y a dans la tête de Poutine. C’est lui qui donne le La. Il veut plus qu'’accaparer cette partie du Donbass favorable à la Russie. Le but est de changer la donne de cette politique de défense héritée de 1997."

"On peut faire beaucoup de suppositions : veut-il établir un corridor territorial une extension de son territoire ou aller plus loin ?", interroge la reporter de guerre. Dans ce déploiement de forces, la montée est très inquiétante. On voit que le 27 février, la Biélorussie va faire un référendum sur le fait de pouvoir déployer des armes nucléaires russes sur son territoire. On est dans un bras de fer pouvant déboucher dans un déploiement d’armes nucléaires. On voit que l’on n'est pas du tout dans un apaisement."

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger et Cécile de Ménibus.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”