Patrice Franceschi: "Si nous abandonnons les Kurdes, nous le paierons très cher"

Patrice Franceschi

Patrice Franceschi, écrivain engagé auprès des Kurdes, était l'invité d'André Bercoff dans tous ses états sur Sud Radio.

Alors que les affrontements font rage entre l'armée turcs et les Kurdes de la région d'Afrin, au nord-ouest de la Syrie, Patrice Franceschi, écrivain engagé auprès des Kurdes, dénonce "une guerre d'anéantissement" menée par l'armée turque.

Invité d'André Bercoff dans tous ses états, ce jeudi, il en appelle à Emmanuel Macron pour réagir et mettre fin au silence occidentale, qu'il considère comme "une faute morale et politique".

Nous sommes en train de ne rien dire des massacres de population. C'est une faute morale et une faute politique

"Depuis la bataille de Kobané, les Kurdes ont été nos compagnons d'armes sur le terrain, avec nos soldats, a expliqué Patrice Franceschi. Ce sont eux qui ont payé le prix du sang, avec des milliers de militaires tués et blessés, jusqu'à la prise de Raqqa cet été. Dans cette région, nous sommes en train de ne rien dire des massacres de population, ce qui, à mes yeux et aux yeux de tous les soldats français qui ont combattu, est une faute morale et surtout une faute politique. Si Daesh, d'un point de vue territorial, est anéanti, l'islamisme en tant qu'idéologie ne l'est absolument pas. Si nous abandonnons les Kurdes à leurs ennemis d'aujourd'hui, l'islamisme reviendra et nous aurons à nouveau des attentats en France. (...) C'est ce qui s'est passé avec l'Afghanistan, avec l'Irak. Nous sommes en train de reproduire les mêmes erreurs."

 

 

Désormais, Patrice Franceschi demande à être reçu par Emmanuel Macron, "pour que je puisse lui dire que les lobbys pro-Turcs, d'une Turquie qui n'a plus rien à voir avec la Turquie laïque que nous avons connue, sont au travail pour nous faire croire que la Turquie est toujours notre alliée et que ces Kurdes sont des terroristes comme les autres. Je veux dire au président de la République que tout cela est faux."

La Turquie, dans l'Otan, est un Cheval de Troie de l'islamisme

C'est ce "double discours" du régime turc que dénonce Patrice Franceschi : "La Turquie en joue en permanence en disant 'Je suis de l'Otan, je suis votre ami, laissez-moi faire et ce que je fais, je le fais pour nos intérêts communs, contre les terroristes'. Tout cela est faux. Ça me rappelle les discours d'Hitler dans les années 1930, 1935. On est à peu près dans le même genre. L'État turc n'est plus du tout ce qu'il a été quand il était notre allié dans l'Otan. Erdogan est un islamiste, c'est un Frère Musulman. L'armée turque, aujourd'hui, Allahu Akbar. Ils défendent les intérêts de leur Islam. Si on commence à dire que la Turquie est la même, qu'on met la tête sous le sable pour dire que tout va bien, on va le payer extrêmement cher d'un point de vue sécuritaire. Nos hommes politiques feraient mieux de tenir compte de ces changements radicaux. Au fond, la Turquie, dans l’Otan, est un Cheval de Troie de l’islamisme. Ceux qui disent aujourd’hui qu’il faut peut-être qu’elle quitte l’Otan n’ont pas forcément tort."

Ce n'est pas une guerre normale. C'est une guerre d'anéantissment

Mais aussi d'un point de vue moral, donc, explique Patrice Franceschi, qui craint que ne se reproduise le génocide arménien du début du XXe siècle : "Cela paraît incroyable, mais je pense que le régime turc, s’il pouvait faire aux Kurdes d’aujourd’hui ce qu’ils ont fait aux Arméniens il y a un siècle, ils le feraient. Quand on voit les vidéos de torture, de décapitation, ce n’est pas une guerre normale. C’est une guerre d’anéantissement. Les Kurdes le savent très bien. S’ils ne résistent pas, s’ils n’ont pas de soutien, les Turcs les passeront par le fil de l’épée jusqu’au dernier. Souvent, nos diplomates ne veulent pas le comprendre. Évidemment, les Turcs leur disent qu’ils ne veulent pas faire ça. Mais c’est juste pour nous endormir. Ils ne veulent plus entendre parler des Kurdes, ils veulent même faire oublier que leur nom a existé dans l’Histoire. Il y a un siècle, c’était la même chose avec les Arméniens, mais ils l’ont fait. Après, il y a eu les Khmers, les Juifs. Il ne faut pas croire que c’est impossible."

"Je pense qu’on va se ressaisir politiquement. Rien n’est perdu. On peut faire la part des choses, faire quelques concessions aux Turcs s’ils retournent en Turquie et trouver une solution pour sortir de la guerre", veut-il croire malgré tout.

Écoutez l'interview de Patrice Franceschi, invité de l'émission André Bercoff dans tous ses états

 

Vos réponses pour cet article

Vos réactions sur cet article

ZZZZZZZZZZZZZT
- Mardi 6 février 2018 à 14:39
http://www.haber7.com/3sayfa/haber/2543538-ypgli-terorist-masum-cocugu-boyle-taradi
ZZZT
- Mardi 6 février 2018 à 14:43
Voici vos gentil ypg alliés
http://www.haber7.com/3sayfa/haber/2543538-ypgli-terorist-masum-cocugu-boyle-taradi
Pierre
- Mardi 6 février 2018 à 16:15
ZZZZZ, depuis quand accorde-t-on du crédit à la propagande et aux mensonges propagés par les médias turcs?lol
pierre
- Mardi 6 février 2018 à 16:19
Et les atrocités commises par l'armée turque et ses sbires islamistes, vous en parlez aussi, en Turquie? L'armée turque se livre à une véritable barbarie à l'égard des Kurdes et vous leur faites ce que vous avez fait aux Arméniens en 1915! Honte à nous, occidentaux, de laisser tomber les Kurdes après tout ce qu'ils ont subi et tout ce qu'ils ont fait contre daesh!
Patrick
- Mardi 6 février 2018 à 22:33
La turquie combat avec al qaida al nosra et tout ce qui reste de groupe terroriste en syrie et tout le monde trouve cela normal et macron est meme « rassurée »
un_Turc_a_Paris
- Mercredi 7 février 2018 à 10:03
Il est vraiment ridicule d'entendre des gens qui correspondent à «barbares» avec la Turquie. Crois-tu vraiment que le monde a oublié ce que les français ont fait en Afrique et surtout en Algérie? Mais de toute façon, vous, les Européens, vous comprendrez bientôt que les kurdes sont des bombes non explosées. Tôt ou tard, ils exploseront entre vos mains. Si vous continuez à soutenir ces créatures, elles vous réfuteront et vous exploiteront comme vous le méritez. Continuez à le faire.
un_Turc_a_Paris
- Mercredi 7 février 2018 à 10:10
Cher ZZZZ, pensez-vous qu'ils jetteraient un coup d'oeil sur les sites que vous avez indiqués? Ils pensent ce qu'ils veulent penser et ils croient ce qu'ils veulent. Je suis sûr que vous le savez mais je veux l'écrire à nouveau. En anglais, il y a une expression. Vous pouvez conduire un cheval à l'eau mais vous ne pouvez pas le faire boire. Une fois qu'ils enlèveront leurs lunettes de cheval, vous verriez comment ils sont munis de Kurdes, eee, si vous n'êtes pas assez intelligent, vous êtes obligé d'être conduit soit à bon ou à mauvais.
Les Français sont d'avis que "l'ennemi de mon ennemi est mon allié"
Achot de PALOU
- Mercredi 7 février 2018 à 21:28
Un truc à Paris,l'empire ottoman ( turc) à sévit bien plus durement et bien plus longtemps que la france dans les territoires appelés Algérie actuellement. En matière de barbarie et sauvagerie, la france est un petit joueur face aux trucs.Relisez l'histoire avant d'accuser ke pays où tu vis.
Crotale
- Vendredi 9 février 2018 à 09:47
Un turc à Paris - Je ne comprends pas ce que vous dites au sujet des français en Afrique et en Algérie . Si vous voulez bien préciser !
Anonyme
- Mardi 13 février 2018 à 22:12
C'est incroyable comment les autochtones victimes de la politique coloniale dans tous les pays colonisés comment l'occident les a relégué à des minorités depuis le partage du monde et la création de l’Arabie des saoud des états (royaumes) sur le modèle jacobin un et indivisible avec des frontières tracées dans le seul intérêt colonial faisant fi des identités et de la culture spécifique à chaque peuple Le pire on a imposé l’arabisation pour déculturer les peuples pour en faire des arabes qui par ailleurs ne sont qu' une construction historique car tout ce qui est présenté comme arabe(langue ,inventions,religion,prophète ,cheval etc...sont de la pure imposture .Je défie quiconque de nous démontrer l'existence de l'ancestralité des arabes avant le 7em siècle pour confortant les pseudo conquêtes et attributions civilisationnels qui ne sont pour moi que de l'habillage usurpé aux cultures indigènes . Dailleurs comme par hasard seuls ux possède un monde 'arabe dont le terme est africain tout comme la grammaire et le dogme des sarrasins chrétiens arianistes . Le drame ceux qu'on a cherché à détruire hier en les ayant assujetti aux états bourreaux et fantoche sous l'emprise ds impérialistes on fait appelle à eux pour gagner des guerres qui profiteront aux mêmes colonisateurs. Les kurdes tout comme tous les indigènes africains ne sont sollicités car l'occident ne peut rien gagner sans eux. Une deuxième arnaque..Et ce n'est pas fini.
sevkev
- Mercredi 14 février 2018 à 10:07
Quand va-t-on enfin appeler la Cour Pénale Internationale à punir la Turquie pour tous crimes contre l'humanité depuis 1896 ?

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio