La Russie est-elle vraiment sur le point d’envahir l’Ukraine ?

Faut-il craindre une guerre en Ukraine ? Le décryptage de Sara Daniel, reporter de guerre, spécialiste de l’international au magazine L’Obs

Ukraine
Que peut l'Europe face à Vladimir Poutine dans la crise ukrainienne ? (Stéphane de Sakutin).jpg

Faut-il craindre une guerre en Ukraine ? Le président Américain, Joe Biden, insiste sur l’approche d’une attaque russe contre l’Ukraine, tandis que les États-Unis annoncent l’envoi de renforts militaires de l’OTAN. Quid du rôle de l’Europe ?

Ukraine : "Poutine a toutes les cartes en main"

Emmanuel Macron entend pour sa part proposer un "chemin de désescalade" à Vladimir Poutine. "Nous sommes préoccupés, nous sommes aussi très attentifs à ne pas créer d'ambigüité, de volatilité supplémentaire", a expliqué l’Élysée. La France, l'Allemagne, la Russie et l'Ukraine vont tenir une réunion commune mercredi à Paris. En attendant, le ministère des Affaires étrangères français recommande aux voyageurs Français "de différer les déplacements sans caractère indispensable ou urgent en Ukraine".

"La tension est à son comble. Le camp occidental craint une invasion, constate Sara Daniel, reporter de guerre, spécialiste de l’international au magazine L’Obs. Vladimir Poutine a maintenant toutes les cartes en main. Nous sommes suspendus à son bon vouloir." Pourquoi envahir l’Ukraine ? "Il considère que le démantèlement de l’Union Soviétique a été, a-t-il dit, la plus grand catastrophe géopolitique du XXe siècle. Il veut reconstituer un glacis, et a peur que l’Ukraine rejoigne l’OTAN et le camp occidental, comme elle en a montré le désir depuis 2014."

Des querelles internes au sein de l'Europe

L’Europe et la diplomatie française peuvent-ils jouer un rôle dans cette crise internationale ? "En tout cas, le président Macron serait le seul à vouloir poursuivre un dialogue avec Poutine, décrypte Sara Daniel. Il doit s’entretenir avec lui dans les jours qui viennent, et dit prévoir un plan de désescalade. Est-ce que ce sera efficace, on verra."

"Le problème en Europe est que nous avons maintenant des querelles internes, souligne cette spécialiste de l’international au magazine L’Obs. Certains sont pour la conciliation, d’autres inquiets et va-t-en guerre. La Russie a massé 100.000 troupes à la frontière. Ce serait tentant pour Poutine d’envahir une partie de l’Ukraine, le Donbass, ou faire une guerre éclair. Il est en train de démontrer sa supériorité dans la région, et la faiblesse des Américains."