Forum de Paris sur la paix : "L’ONU n’est pas très efficace"

La cinquième édition du Forum de Paris sur la paix se déroule les 11 et 12 novembre prochains, au palais Brongniart.

paix
Un forum pour la paix à Paris. (photo d'illustration : Pixabay)

Coup de projecteur sur la 5e édition du Forum de Paris sur la paix, les 11 et 12 novembre prochains au palais Brongniart.

"Éviter de laisser la guerre gagner du terrain"

On n’a jamais autant parlé de guerre et de menaces autour de nous qu’à l’heure actuelle. Quels sont les objectifs de ce Forum pour la paix ? "C’est vrai que ce forum n’a jamais été aussi nécessaire depuis qu’il a été créé en 2018, estime Justin Vaïsse, son président. Il essaie de travailler sur l’infrastructure de la paix. Comment peut-on régler ensemble les problèmes internationaux qui nous concernent tous ? Cybersécurité, climat, diversité, réfugiés... Tous ces problèmes qui dépassent les frontières et que l’on ne peut régler tout seuls."

"On aimerait bien faire la paix entre l’Ukraine et la Russie. À défaut de pouvoir le faire directement, on peut rapprocher les différentes parties, les chefs d’États, les entreprises, les ONG, les faire travailler ensemble sur tous ces sujets pour essayer d’éviter de laisser la guerre gagner du terrain."

 

L'ONU dépendante des grandes puissances

N’est-ce pas le rôle de l’ONU ? "Absolument, elle a un rôle central, mais elle n’est pas très efficace, constate Justin Vaïsse. Elle est dépendante avant tout des pays qui la composent. En cas de tension entre grandes puissances, elle n’arrive pas à obtenir de résultat. En plus, elle est constituée uniquement d’États. ONG, entreprises, collectivités locales ont un rôle à jouer et ne sont pas représentées à l'ONU. On arrive à progresser en réunissant tous ces gens-là à Paris."

Des personnalités d’envergure seront-elles présentes ? "Nous aurons, par exemple, le patron de Microsoft qui sera là, le président Macron, le président estonien." Peut-on espérer secrètement une initiative autour de la Russie et de l’Ukraine ? "Nous aurons des dialogues entre Chine et USA sur les questions spatiales. L’espace est de plus en plus un enjeu. Les deux pays ne se parlent pas. Nous espérons que cela va progresser. Sur l’Ukraine, la situation n’est pas pour l’instant à la négociation."

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !