Faut-il prendre au sérieux les menaces de Poutine ?

Après le discours de Vladimir Poutine, faut-il prendre au sérieux ses menaces sur le nucléaire et cette annonce de mobilisation ?

Poutine
Pourquoi ces frappes généralisées sur l'Ukraine ? ( AFP)

Vladimir Poutine a agité la menace nucléaire dans son discours et annoncé la mobilisation de 300.000 réservistes. Que faut-il en penser ?

Poutine n'a pas atteint ses objectifs en Ukraine

"C’est le discours de quelqu’un en grosse difficulté, estime Alexandre Jevakoff, historien et haut fonctionnaire français. Alors que l’on en arrive au 7e mois de guerre, l’objectif fixé pour ses troupes a entièrement échoué. L’objectif d’occuper toutes les frontières et le sud de l’Ukraine n’a pas abouti, et depuis une quinzaine de jours, l’armée ukrainienne a contre-attaqué avec succès."

"Ce discours a été décalé, souligne-t-il. Ce serait intéressant de voir s’il y a des dissensions sur cette question de mobilisation au sein de l’équipe présidentielle. La menace nucléaire est déjà connue, il rappelle que la Russie est une puissance nucléaire. À Moscou, on sait que si jamais on en fait usage, l’autre parti le fera aussi."

 

Mobiliser pour des opérations terrestres

"Sur la mobilisation, j’ai cru voir une rupture par rapport aux positions antérieures, décrypte Alexandre Jevakoff, par ailleurs auteur de De Gaulle et la Russie aux éditions Perrin. On parlait jusque-là de simple opération spéciale ne nécessitant pas de mobilisation. C’est une première depuis les années 1990. Le potentiel de mobilisation en Russie est de l’ordre de 23 millions. Hier, toutes les déclarations militaires ont dit ne mobiliser que ceux ayant déjà servi. Elles ont identifié les métiers prioritaires : des tankistes, artilleurs, des gens qui gèrent des missiles et des systèmes de communication."

"Nous sommes donc clairement là sur des opérations terrestres. Cette mobilisation est aussi un message de Poutine : je suis votre chef, je vous donne des moyens supplémentaires, à vous de faire le travail. Encore une fois, les manifestations sont circonscrites à Moscou, Saint-Pétersbourg et quelques villes importantes, qui sont justement les régions où la mobilisation se fera."

Retrouvez "Sud Radio vous explique" chaque jour à 7h40 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter “Sud Radio vous explique”

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !