single.php

États-Unis : journée décisive pour O.J Simpson, qui pourrait être libéré

Par Benjamin Jeanjean

Condamné en 2008 à 33 ans de prison pour vol à main armé, l’ancienne star du football américain O.J Simpson, mondialement connu suite à son procès pour le meurtre de sa femme, pourrait être libéré en octobre prochain.

Thumbnail

C’est l’une de ces histoires d’ascension et de déchéance dont l’Amérique raffole. Véritable star du football américain des années 1970 sous les couleurs des Buffalo Bills puis des 49ers de San Francisco, O.J Simpson est aujourd’hui davantage connu au niveau mondial pour le procès retentissant dont il a fait l’objet en 1994 et 1995. Accusé du meurtre de sa femme Nicole Brown et de son ami Ron Goldman, il est acquitté par le jury après l’un des procès les plus médiatisés et les plus controversés de l’histoire judiciaire américaine. Reconnu coupable au civil en 1997, le Californien est en réalité derrière les barreaux aujourd’hui pour une toute autre affaire.

Condamné à 33 ans de prison pour vol à main armée et enlèvement

O.J Simpson a en effet été condamné en 2009 à 33 ans de prison pour des charges de vol à main armée et d’enlèvement. La star déchue s’était en effet rendue en septembre 2007 en compagnie de cinq complices dans un hôtel-casino de Las Vegas pour dérober des souvenirs sportifs, affirmant  qu'il essayait simplement de récupérer ces objets qui lui avaient été volés par les deux vendeurs spécialisés dans ce type de marchandises qui ont été agressés par le groupe.

Des témoignages clé en faveur d’O.J Simpson ?

Or, O.J Simpson sera entendu ce jeudi 20 juillet depuis sa prison de Lovelock (Nevada) par une commission chargée de statuer sur sa remise en liberté. Si les membres de la commission approuvent sa remise en liberté, Orenthal James Simpson, aujourd'hui âgé de 70 ans, pourrait sortir dès le 1er octobre. Il bénéficie notamment dans ce dossier de l’appui de l’une des victimes de ce vol, Bruce Fromong, qui comparaîtra devant la commission pour plaider… en sa faveur. "Je n'ai jamais pensé que ce délit méritait une peine aussi longue", a-t-il déclaré sur CNN. De même, l'ancien procureur général du comté de Clark, David Roger, qui avait poursuivi O.J. Simpson en 2008, s’est lui aussi dit favorable à une sortie de prison. "En partant du principe qu'il s'est bien comporté, je pense que neuf ans c'est un séjour plutôt correct pour ces chefs d'accusation", a-t-il confié au New York Post.

L'info en continu
09H
08H
06H
04H
21H
20H
19H
18H
17H
15H
Revenir
au direct

À Suivre
/