Conflit israélo-palestinien : Emmanuel Macron favorable à une "solution à deux États"

Conflit israélo-palestinien: Macron appelle à une "reprise des négociations" pour une "solution à 2 États"
Emmanuel Macron et Benjamin Netanyahu, lors des commémorations de la rafle du Vél d'Hiv à Paris le 16 juillet 2017 © Kamil Zihnioglu / AFP

Emmanuel Macron a appelé ce dimanche à une "reprise des négociations" entre les Israéliens et les Palestiniens en vue d'une "solution à 2 États".

Alors qu'il recevait ce dimanche le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qu'il a invité aux commémorations de la rafle du Vél' d'Hiv, Emmanuel Macron a appelé à une "reprise des négociations" entre Israéliens et Palestiniens en vue d'une "solution à deux États".

"Solution à deux États" pour le conflit israélo-palestinien, "vigilance" dans le dossier iranien

"La France se tient prête à appuyer tous les efforts diplomatiques menés dans ce sens", a ajouté le président de la République qui considère que les Israéliens et les Palestiniens doivent pouvoir "vivre côte à côte dans des frontières sures et reconnues avec Jérusalem comme capitale". "Il est important pour cela de s'assurer que les conditions de la négociation et de la paix ne sont pas remises en cause dans les faits et que le droit international est respecté par tous, je pense ici à la poursuite des constructions dans les colonies", a poursuivi le chef de l'État qui avait tenu le même discours au président palestinien Mahmoud Abbas le 5 juillet dernier.

Devant les inquiétudes exprimées par le Premier ministre israélien sur le dossier de l'Iran, Emmanuel Macron a par ailleurs assuré à son invité qu'il allait faire preuve de "vigilance" quant à l'accord signé sur le nucléaire, afin que soit appliquée une "mise en oeuvre stricte" de ce dernier.

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio