En Chine, des manifestations contre la politique « zéro Covid »

En Chine, une flambée de protestation contre la politique Zéro Covid du gouvernement prend une tournure politique.

Chine
La capitale économique de la Chine, Shanghai, est constamment sous cloche. (Crédit : Pixabay)

Les manifestations contre la politique anti-Covid de Xi Jinping se multiplient ces derniers jours en Chine.

Chine : des villes sous cloche depuis trois ans

"Il y a un gros ras le bol, témoigne Thomas Malischewski, professeur de français, habite à Shanghai depuis un an et demi. Notre ville est sous cloche depuis trois ans. On est contrôlé, testé régulièrement. Toute notre vie est sous contrôle, nous sommes vraiment traqués. Il n’y a aucun évolution, le virus est toujours là. On se demande à quoi bon."

Les Chinois se sentent-ils emprisonnés ? "Il faut demander à son employeur l’autorisation de sortir. Il y a des quarantaines à faire, ainsi que des confinements locaux, si l’on est cas contact de cas contact. C’est vraiment ubuesque."

 

Un incendie a mis le feu aux poudres

C'est assez étonnant de voir des manifestations spontanées vu le niveau de contrôle en Chine... "C’est la jeunesse qui a manifesté, explique Thomas Malischewski. Cela a explosé car il y a eu un incendie qui a tué plusieurs personnes fin novembre. Cela a montré que cela pouvait nous arriver à nous tous. Qu’il y ait un feu et que les pompiers ne puissent pas intervenir du fait des barricades. Nous nous sommes tous retrouvés dans ce drame qui peut arriver à n’importe qui, n’importe quand."

L'information circule-t-elle en Chine ? "C’est le jeu du chat et de la souris avec la censure. Les vidéos sont partagées très vite car on sait qu’elles vont être censurées très vite." Craint-il la répression ? "Oui, c’est pour cela que le courage de ces jeunes est à signaler. Après, ce peut être une répression sociale : on peut embêter vos parents, votre employeur. C ‘et bien plus qu’une simple interpellation." Comment les expatriés vivent-ils la situation ? "On se pose la question. Nous étions pleins d’espoir il y a quelques semaines. Et au contraire, cela se durcit, on n'en voit plus la fin !"

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"