single.php

Vincent Lagaf : "La voiture électrique, c’est un lobby"

Par Jean Baptiste Giraud

L'animateur de télévision Vincent Lagaf était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 21 février 2024 dans "Sud Radio Média".

Vincent Lagaf
Vincent Lagaf, invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann dans "Sud Radio Média" sur Sud Radio.

Le mercredi 21 février 2024 à 21h10 (puis tous les mercredis soir), RMC Découverte entame la diffusion de la saison 2 de "SOS Garage", une émission présentée par Vincent Lagaf et Thierry Muscat.

 

Vincent Lagaf : "Je me sens d’utilité publique"

"Sos Garage" n’intéresse pas uniquement les passionnés de voitures… "Cette émission, ce n’est pas uniquement de la mécanique : il y a aussi une partie humaine et psychologique. Vous disiez un truc très juste tout à l’heure : vous preniez plaisir à regarder cette émission, alors que vous n’êtes pas du tout une personne de mécanique. Et il y a beaucoup de gens qui ont fait cette réflexion, ils m’ont dit : 'vous apportez ce côté humain qui fait que même si on n’aime pas la mécanique, on s’intéresse à la mécanique parce qu’on s’intéresse à l’esprit et à la manière de faire de ce mécanicien'. Il y a quelque chose d’alchimique. J’ai toujours aimé donner un coup de main, rendre service. Et, même si c’est pompeux de le dire, je me sens d’utilité publique", a commenté Vincent Lagaf.

 


Pour ceux qui ne connaissent pas, "SOS Garage", c’est "Cauchemar en cuisine" version garage. "Je n’imaginais pas que cette profession pouvait être dans un tel état de délabrement. Il y a toujours ce petit garage de campagne avec un peu de terre battue et tout. Mais des garages qui ont planche sur rue dans des grandes villes… il y a des trucs, tu te dis : 'mais comment les mecs arrivent-ils à vivre là-dedans ?'. Ces gens-là sont tous seuls dans leur garage : ils font l’accueil, les réparations, le stock, le ménage, quand ils le font… Et ils ne s’en sortent pas. Et pour s’en sortir, ils rajoutent l’activité point relais colis", a raconté Vincent Lagaf.

"Sur l’année on a 500-600 garages qui demandent un coup de main"

Combien de garagistes candidatent au casting de "SOS Garage" ? "Je ne vais pas dire des centaines, mais une centaine tous les mois, oui. Donc, sur l’année on a 500-600 garages qui demandent un coup de main. Après, il faut aussi se méfier parce qu’on est dans une époque où on essaie de s’en sortir de quelle que manière que ce soit. Il y a aussi des escrocs qui veulent faire remettre leur garage en l’état, et quinze jours après ils vont le revendre", a répondu Vincent Lagaf.

 


Que pense Vincent Lagaf de la voiture électrique ? “Pour moi, la voiture électrique, c’est une utopie. Regardez cette casse à batteries qui a cramé il y a pas longtemps. J’ai été ferrailleur il y a plus de 30 ans. Et déjà, il y a plus de 30 ans, quand on nous ramenait les premières batteries, on ne savait pas quoi en faire. Je suis retourné à la ferraille que j’ai eue pendant des années, et j’ai retrouvé des batteries qui étaient en stock il y a 30 ans. Donc, la voiture électrique, pourquoi pas. Mais c’est un lobby, et ça permet à beaucoup de personnes de gagner de l’argent. Et puis il y a une hypocrisie monstrueuse : on nous dit il faut sauver la planète, on doit rouler à l’électricité. Mais dès que ta voiture est un peu lourde, on te rajoute des taxes. On prend les gens pour des cons. On ne tient pas compte des conditions météo, on s’intéresse uniquement au pognon que ça peut rapporter. Et moi, ma formule là-dessus, c’est : l’écologie s’arrête là où l’économie commence. »


Retrouvez “L'invité média” de Gilles Ganzmann chaque jour à partir de 10h00 dans “Sud Radio Média” avec Valérie Expert.

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

L'info en continu
21H
20H
18H
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/