"La radio est le média préféré des Français" affirme Hervé Godechot

Le journaliste Hervé Godechot était l’invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 3 juin dans "Le 10h - midi", à l'occasion de la Fête de la radio 2022, qui s'est déroulée cette année hier et aujourd’hui (les 2 et 3 juin 2022).

radio
Hervé Godechot, invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Hervé Godechot, membre de l'Arcom, revient sur la deuxième édition de la Fête de la radio, qui se déroule cette année les 2 et 3 juin 2022. Ce sera l'occasion de découvrir toutes les facettes de ce média, de sa diffusion à sa réception, qu’elle soit analogique ou numérique, en direct ou en différé.

Radio : "Il y a 40 millions d'auditeurs, avec des gens qui l'écoutent 2h45 par jour"

"La radio est le média préféré des Français" annonce Hervé Godechot. "Tout le monde a un poste de radio chez lui. Il y a 40 millions d'auditeurs, des gens qui écoutent 2h45 la radio par jour." "Après l'enthousiasme suscité par les 100 ans de la radio fêtés l'année dernière, on a recommencé cette année." Pour cette seconde édition de la Fête de la radio, "toutes les radios sont mobilisées un peu partout. Avec des concerts, des animations, des ateliers pour les jeunes pour les initier à la radio et en faire des auditeurs de demain."

Il reste encore beaucoup de petites radios associatives non commerciales. "On a près de 700 radios associatives sur 1.000 radios existant en France précise le journaliste. C'est l'une des spécifiés françaises, elles sont majoritaires. Elles sont un peu les héritières des radios 'pirates', même si tout ça s'est assagi. Ces radios associatives gardent un esprit de liberté et beaucoup sont présentes dans des secteurs géographiques où il n'y a pas forcément une offre de médias importante. Elles jouent un rôle social, culturel, sociétal et de proximité très important".

 

"Les podcasts actent le succès de l'audio"

Hervé Godechot revient sur les nouvelles façons d'écouter la radio. "La radio fait partie des premiers usages des enceintes connectées souligne-t-il. On écoute de plus en plus un son numérique et moins analogique." Par ailleurs, de plus en plus de radios sont aujourd'hui équipées de caméras et proposent de la radio filmée. "C'est aussi un moyen de toucher un public là où une radio n'a pas de fréquence. L'image fait aussi partie de notre environnement numérique." "Un certain nombre de radios sont co-diffusées avec des chaînes de télévision. L'Arcom n'a pas de position particulière sur le sujet assure-t-il. Les gens ont le choix : ils regardent la télé, écoutent la radio ou vont sur internet pour regarder les radios."

 

Le podcast connaît également un énorme succès. "18 millions de personnes écoutent régulièrement des podcasts en France." C'est "la preuve que le son est quelque chose d'extrêmement important pour les gens." "Le fait de n'avoir que le son est un plus d'après le journaliste, car cela laisse la place à l'imaginaire." Pour lui, "on n'écoute pas la radio ou toute forme d'audio de la même manière qu'on regarde la télévision. La radio vous accompagne partout, dans votre voiture, dans votre salle de bain, au travail, dans les transports en commun. Les podcasts actent le succès de l'audio." Il ajoute : "8 podcasts sur 10 viennent de la radio."

 

Retrouvez “L'invité média” de Gilles Ganzmann chaque jour à partir de 10h00 dans le 10h - midi Sud Radio avec Valérie Expert.

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.