single.php

Hervé Pauchon : "Ce qui me manque de France Inter, c’est la famille"

Par Jean Baptiste Giraud

Le journaliste Hervé Pauchon était l'invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 14 mars 2024 dans "Le 10h - midi".

Hervé Pauchon
Hervé Pauchon, invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann dans "Sud Radio Média" sur Sud Radio.

Le 19 mars 2024, Hervé Pauchon, auteur du podcast "Le Balado", quitte le Parlement européen pour rejoindre Brest avec une question : "Quel est votre rêve ?".

 

Hervé Pauchon : "Interviewer des gens en marchant, c’est facile"

Après Compostelle en 2022, La diagonale du vide en 2023, Hervé Pauchon va se lancer sur la Transversale le 20 mars 2024. Toujours à pied, du Rhin au Raz ou de Strasbourg à Brest, il va parcourir 1 350 kilomètres, environ, et réaliser un podcast quotidien avec une question : quel est votre rêve ? Son rêve à lui est de rencontrer les habitants de l’intérieur et de partager ses Balados avec ses auditeurs. Son podcast a dépassé les 2,5 millions d’écoutes, ce qui est un joli score pour un podcast indépendant.

Hervé Pauchon explique éprouver un vrai plaisir à produire ce podcast. "C’est à la fois du plaisir dans mon travail : je trouve qu’interviewer des gens en marchant, c’est facile. Et puis, je trouve que la marche, c’est, avec la natation, les sports les plus doux possibles. Je marche à mon rythme, je ne me dis jamais : 'il faut que je sois à Brest à cette date'. J’ai dit à ma femme et à mes enfants que je serai de retour au plus tard deux mois après le départ, je prévois un peu large."

 

"Pour moi, mon licenciement de France Inter, c’est une blessure"

Hervé Pauchon est également revenu sur son licenciement de France Inter. "C’est une blessure, un licenciement comme ça, quand vous ne commettez aucune faute. Mais je peux dire que j’ai été très bien traité par Radio France qui, avec 200 CDD, m’a donné cinq ans de salaire. Financièrement, je ne suis même pas obligé de marcher. Ce qui me manque de France Inter, c’est la famille, il y a tout un discours comme ça dans l’entreprise. J’avais vraiment l’impression de faire partie de la famille, bêtement j’y ai cru. La famille ne peut pas vous faire du mal. Ah ben si, à un moment la famille peut dire : ‘Écoute, tu fais toujours la même chose, au revoir’. Pour moi, c’est une blessure. Mais c’est une personne qui a décidé ça. J’ai toujours beaucoup d’amis à la radio."

Il arrive souvent que des gens qui suivent Hervé Pauchon sur les réseaux sociaux l’invitent à dormir chez eux ou font un peu de route avec lui. "Comme je suis sur Twitter et Instagram, parfois des gens me disent : 'Ah mais vous arrivez près de chez moi, vous pouvez venir dormir à la maison'. Je remercie beaucoup, parce que c’est souvent comme ça que je trouve des hébergements. Et parfois il y en a qui disent : 'Est-ce que je peux marcher un peu avec vous ?'. J’ai du mal à refuser. Mais au bout d’un peu de temps, je leur dis : je ne peux pas être tout le temps avec quelqu’un parce que mon but est de rencontrer l’autre."


Retrouvez “L'invité média” de Gilles Ganzmann chaque jour à partir de 10h00 dans “Sud Radio Média” avec Valérie Expert.

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

L'info en continu
11H
10H
09H
08H
07H
04H
23H
21H
20H
18H
Revenir
au direct

À Suivre
/