single.php

Fabien Randanne : "L'Eurovision est un tremplin, une vitrine"

Par Jean Baptiste Giraud

Fabien Randanne, journaliste au service culture de "20 minutes", était l'invité de Christine Bouillot et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 11 mai 2023 dans "Le 10h - midi".

Fabien Randanne
Fabien Randanne, invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann dans "Le 10h - midi" sur Sud Radio.

Le 11 mai 2023 à 21 heures, la plateforme www.France.tv diffusera la seconde demi-finale de l’Eurovision. Et le samedi 13 mai 2023 à 21 heures, France 2 diffusera le Concours de l’Eurovision à Liverpool.

 

Fabien Randanne : "La France est l’un des plus grands contributeurs financiers du Concours de l’Eurovision"

Invité de l’émission "C Médiatique" sur France 5 le 7 mai 2023, Yves Bigot, l’ancien directeur des programmes de France 2 et l'actuel directeur exécutif de TV5 Monde, a assuré qu’il avait pour ordre de ne pas remporter la compétition musicale lorsqu’il était à la tête de la chaîne publique française. "Sa déclaration n’engage que lui. Il est en train de ressasser un vieux cliché. Il part du principe que si la France propose une chanson à l’Eurovision, elle est quasiment assurée de gagner. En 1999, il avait dit au directeur du service public de l’époque : 'j’ai une chance sur deux de gagner', et ce dernier lui a répondu : 'ah non, surtout pas'. Le plus simple pour la France pour ne pas gagner, ce serait de ne pas participer. Or, la France est l’un des plus grands contributeurs financiers du concours. C’est pour ça que la France est qualifiée directement en finale avec l’Italie, l’Espagne, le Royaume-Uni et l’Allemagne", a réagi Fabien Randanne.

 


La Zarra a-t-elle les chances de gagner l’Eurovision, selon Fabien Randanne ? "Le niveau est assez élevé cette année. Le concours est assez ouvert. Il y a une forte concurrence cette année puisque la Suédoise Laurine, qui a déjà gagné il y a 11 ans, est présentée comme archi-favorite. Elle a une voix et une mise en scène qui pète. Je vois aussi la Finlande et l’Espagne avec d’autres propositions très différentes. Pour La Zarra je me dis que pour la victoire ça va être un peu compliqué."

"L’Eurovision, c’est 160 millions de téléspectateurs"

L’Eurovision n’est-il pas devenu le concours où les participants essaient de reproduire chaque année la recette qui a marché l’année précédente ? "En effet, on voit chaque année des pays qui essaient de reproduire la recette qui a fonctionné l’année précédente. C’est le meilleur moyen pour ne pas gagner. Mais ces dernières années on est dans un cycle avec un retour des langues nationales à l’Eurovision", a répondu Fabien Randanne.

 


L’Eurovision est-il un tremplin pour des artistes qui cherchent à accéder à la notoriété ? "Cela l’est de plus en plus. L’Eurovision, c’est 160 millions de téléspectateurs. C’est la plus grande scène du monde. On l’a vu avec le groupe italien Måneskin, qui a gagné en 2021 : ils ont réussi à être numéro un dans plein de pays, dont la France, avec leur dernier album. Un album italien numéro un en France, je pense que ça remonte à assez longtemps. Ça ouvre un nouveau public, c’est un tremplin, c’est une vitrine", a estimé Fabien Randanne.

 

À lire aussi :

Retrouvez “L'invité média” de Gilles Ganzmann chaque jour à partir de 10h00 dans le 10h - midi Sud Radio avec Christine Bouillot

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
18H
Revenir
au direct

À Suivre
/