single.php

Ukraine : "Des partis politiques portent les positions du Kremlin" pour Nathalie Loiseau

Par Aurélie Giraud

Nathalie Loiseau, députée européenne Horizons, présidente de la Sous-commission sécurité et défense et auteure de "Si l'Europe n'existait pas" (Observatoire), était “L’invitée politique” sur Sud Radio.

Nathalie Loiseau Ukraine
Nathalie Loiseau, interviewée par Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio, le 8 mars 2024, dans “L’invité politique”.

Position de la France vis-à-vis de l'Ukraine, élections européennes, guerre entre le Hamas et Israël : Nathalie Loiseau a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin.

 

"Des partis politiques français portent les positions du Kremlin"

Le Kremlin a affirmé jeudi 7 mars que le conflit en Ukraine pourrait dégénérer en une guerre à grande échelle en Europe. "Le Kremlin a la volonté de diviser les Européens et de jouer sur les opinions publiques européennes et françaises" assure Nathalie Loiseau. "C'est une stratégie avec des moyens derrière. L'ancien président russe Medvedev l'a dit et s'en flatte : 'nous avons investi depuis des années dans des partis politiques en Europe qui portent nos positions'".

"En 2014 lors de l'annexion de la Crimée, François Hollande décide à juste titre de ne pas livrer des navires de guerre, les Mistral, à la Russie. À l'époque Madame Le Pen s'en émeut !" dénonce Nathalie Loiseau. "C'est un investissement de longue durée qu'a fait la Russie partout en Europe. Et qu'elle continue à faire avec une manipulation de l'information". Elle prend pour exemple "les étoiles de David taguées dans les rues de Paris, l'amplification de la phobie absurde sur les punaises de lit ou les copies de vrais médias sur internet avec de faux articles". "Ce sont des initiatives russes". "C'est une guerre hybride que la Russie nous mène".

"Emmanuel Macron a appuyé là où ça fait mal"

Le président de la République a reçu les représentants des partis politiques français de l'Assemblée nationale et du Sénat. La télévision russe insulte la France. Le Kremlin accuse Emmanuel Macron d'accroître l'implication directe de la France dans le conflit. "Le Kremlin dit n'importe quoi depuis des années. Notamment depuis 2 ans, la guerre d'agression russe en Ukraine" dénonce Nathalie Loiseau. "Emmanuel Macron a appuyé là où ça fait mal du côté de la Russie" explique-t-elle.

"La Russie pensait pouvoir avancer sans vraie fermeté occidentale. Elle s'est trompée. Il y a eu des sanctions contre la Russie comme jamais. Une aide à l'Ukraine comme jamais. L'OTAN s'est agrandie comme jamais" rappelle Nathalie Loiseau. "Malgré tout Poutine s'est dit qu'il y aurait une fatigue occidentale vis-à-vis de la guerre en Ukraine, ils vont détourner le regard. Aujourd'hui Emmanuel Macron dit 'pas du tout'. C'est une guerre existentielle pour la sécurité de l'Europe. Ça touche le récit de Vladimir Poutine et les populations russes qui se demandent où Poutine les entraîne".

Aucune limite au soutien français à l'Ukraine ? "C'est la version de Jordan Bardella !"

Lors de la réunion autour des chefs de partis, Emmanuel Macron aurait dit qu'il n'y a aucune limite au soutien à l'Ukraine. "Il n'a pas dit exactement ça ! C'est la version de Jordan Bardella. La manière dont avec d'autres ils racontent à leur sauce ce qu'il leur a dit" précise Nathalie Loiseau. "Il a dit que la Russie n'a aucune limite et que nous aurions bien tort d'afficher les nôtres. C'est ce que nous avons fait à tort depuis 2022. Nous avons passé notre temps à dire ce que nous ne ferions pas".

Selon Nathalie Loiseau, "Emmanuel Macron a raison de dire aux Français en toute sincérité ce qu'il sait et que la situation est sérieuse". "C'est en responsabilité que le président s'adresse à des Français responsables". "Mais ça ne veut pas dire, ce que certains veulent faire croire pour faire peur, qu'on va envoyer des Français mobilisés". "Si nous voulons préserver ce trésor de la paix en Europe depuis 1945, il faut aider l'Ukraine à gagner, à se défendre" estime la députée européenne. "L'Ukraine peut gagner la guerre, ça dépend de nous".

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h30 dans le Grand Matin Sud Radio avec Jean-Jacques Bourdin

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
03H
23H
21H
20H
18H
17H
16H
15H
Revenir
au direct

À Suivre
/