single.php

Retraites : "La réforme ne se limite pas à la question de l'âge" estime Hervé Morin

Hervé Morin, président de la région Normandie et président des Centristes, était “L’invité politique” sur Sud Radio.

Hervé Morin
Hervé Morin, interviewé par Patrick Roger sur Sud Radio, le 4 janvier, dans “L’invité politique”.

Réforme des retraites, relation avec LR, inflation, énergie, santé : Hervé Morin a répondu aux questions de Patrick Roger.

"La réforme des retraites ne se limite pas à la question de l'âge"

Les syndicats réaffirment leur opposition à la réforme des retraites. "Il y a de moins en moins d'actifs, de plus en plus de retraités et on vit de plus en plus longtemps, rappelle Hervé Morin. Tous les pays du monde ont allongé la durée de cotisation et le système est très déficitaire à horizon 10-15-20 ans. Par ailleurs, dans un pays aussi endetté que la France, il faut qu'on puisse adresser au monde l'idée qu'on est capable de réduire nos déficits. Montrer à ceux qui nous prêtent tous les jours pour finir nos fins de mois qu'on est capables de faire des économies et bouger".

Pour autant, "la réforme ne se limite pas à la question de l'âge" estime Hervé Morin. Il souligne notamment la question du nombre d'annuités. "Comment fait-on pour qu'au delà 55 ans on puisse travailler plus facilement ? Comment rendre le système plus équitable ?" interroge-t-il par ailleurs. "Il faut aller vers un équilibre, parce que c'est inéluctable d'augmenter la durée de cotisation". Concernant la pénibilité, "il faut des accords de branches professionnelles, sinon c'est impossible à faire" affirme le président des Centristes.

 

Hervé Morin : "Il faut arrêter d'être obsédé par le 49-3 !"

Hervé Morin souhaite que les parlementaires de droite et centre-droite soient "cohérents". "On a toujours été pour une réforme du régime des retraites pour assurer l'équilibre sur les générations à venir. On ne peut pas partir avec l'idée qu'on va d'abord planter le gouvernement. Il faut être en capacité de pouvoir présenter un projet crédible. Ce que propose notre porte-parole à l'assemblée nationale est crédible. Augmentation des annuités et pas forcément de l'âge de départ. Un système plus équilibré, où on favorise le travail au-delà de 55 ans. Prise en compte de la question des pensions de réversion". 

Élisabeth Borne devra-t-elle passer par un nouveau 49-3 ? "Il faut arrêter d'être obsédé par le 49-3 ! estime Hervé Morin. Pour la première fois, la France vit dans un régime parlementaire. Dans toutes les démocraties en Europe, il y a un débat avec ses excès, sa violence, mais où le parlement n'est pas godillot. L'Assemblée nationale a été godillot pendant des décennies. On a là un système où tous les Français sont représentés, c'est bien. Mais au-delà, la Constitution donne une arme : le 49-3. Elle existe, il faut la banaliser. La seule chose qui ne serait pas acceptable, c'est un 49-3 à la Juppé, avec 3 jours de débats et basta".

"Nous ne nous sommes pas parlé depuis qu'Éric Ciotti a été élu"

Hervé Morin revient sur sa relation avec LR. "Nous ne nous sommes pas parlé depuis qu'Éric Ciotti a été élu président des LR", confie-t-il. Hervé Morin "garde en mémoire la campagne pour la primaire des présidentielles. Avec toute une série de propositions sur lesquelles je ne me retrouvais pas. On ne peut pas simplement aborder en permanence deux sujets que sont la sécurité et l'immigration", dénonce le président des Centristes.

La question de l'immigration est selon Hervé Morin "d'abord l'intégration et l'assimilation". "On doit avoir une vision moderne de la société française, qui a changé". "Je ne fais pas de procès d'intention, je vais regarder comment les choses se passent, ce qu'il dit et j'en tirerai les conséquences. Je n'ai rien contre l'homme mais on ne peut pas réduire la droite républicaine à une caricature qui serait simplement les questions de sécurité et d'immigration".

 

 

 

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h15 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

 

L'info en continu
16H
15H
14H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/