single.php

Retraites - grèves : "C'est avant tout un rassemblement anti Macron" affirme Olivier Marleix (LR)

Olivier Marleix, député LR d'Eure-et-Loir et président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale, était “L’invité politique” sur Sud Radio.

Olivier Marleix Retraites
Olivier Marleix, interviewé par Patrick Roger sur Sud Radio, le 1er février, dans “L’invité politique”.

Bras de fer sur les retraites, la rue face au gouvernement, que rôle d'arbitre pour les Républicains, loi asile immigration : Olivier Marleix a répondu aux questions de Patrick Roger.

Retraites : "La contestation est avant tout un rassemblement anti Macron" 

Après la démonstration dans la rue le 21 janvier contre la réforme des retraites, deux nouvelles journées de contestation sont prévues. "Au-delà de la réforme des retraites, c'est avant tout un rassemblement anti Macron", affirme Olivier Marleix. Pour lui, "le président de la République est sans doute pas très crédible dans son rôle de défenseur du système par répartition. Les gens ne le croient pas très sincère". "Il y a un phénomène de cristallisation autour de la réforme des retraites d'un mouvement anti Macron assez large". Il souligne notamment "l'incurie du gouvernement sur la question du prix de l'électricité".

Le chef de l'État devrait-il prendre la parole ? "Il devrait au moins dialoguer", estime Olivier Marleix. "Les responsables des grandes confédérations syndicales disent qu'ils n'ont pas de son pas d'image avec la présidence de la République. Ce n'est pas normal !" Par ailleurs, "plus personne ne croit aux grandes déclarations d'Emmanuel Macron !", assure le député. "Je ne demande pas un énième bavardage du président de la République mais l'exécutif doit regarder comment affiner un peu ce dispositif". Pour autant, Olivier Marleix "ne demande pas de céder à la rue, car il faut faire cette réforme".

 

Olivier Marleix : "J'attends la réponse du gouvernement pour voter oui"

Les LR sont-ils les alliés du gouvernement pour faire passer la réforme ? Il y a des dissensions au sein du groupe à l'Assemblée. "Majoritairement, on considère qu'il n'y a pas de miracle", explique Olivier Marleix. "Si on veut défendre le pouvoir d'achat des retraités, améliorer le niveau de vie des pensionnés les plus modestes, il faut faire une réforme". "Ça n'aurait aucun sens de se battre contre nos idées". "On a déjà obtenu au préalable qu'il n'y ait pas de hold up sur les réserves des caisses de retraites. On a obtenu un rythme de progression plus raisonnable et que les 1.200 euros soient étendus aux gens qui ont une carrière complète déjà à la retraite".

Y aura-t-il une discipline de vote au sein du groupe LR ? "Je suis très attaché à la liberté de vote dans ce groupe", tient à préciser Olivier Marleix. "Certains attendent de voir ce que le gouvernement porte comme réponses sur des sujets précis. "Comme la question des carrières longues, des seniors et de la natalité". "Les positions majoritaires au sein du groupe sont pour voter à condition que le gouvernement vienne satisfaire les demandes encore sur la table". Le président du groupe LR à l'Assemblée Nationale assure cependant qu'il "votera oui", mais qu'il "attend la réponse du gouvernement". "Il a besoin d'une vraie majorité sur ce texte. Il doit s'en donner les moyens et écouter ce que nous avons mis sur la table".

"Emmanuel Macron a pour projet d'installer Marine Le Pen au pouvoir !"

Concernant la menace de dissolution de l'Assemblée nationale avant 2027, "on est toujours prêts à retourner devant les électeurs", assure Olivier Marleix. "C'est un calcul d'Emmanuel Macron pour faire venir Marine Le Pen au pouvoir !", dénonce-t-il. "Les échos qui font état d'une dissolution imaginée par le président de la République, c'est avec le projet d'installer Marine Le Pen au pouvoir !"

"De la part du Monsieur qui s'est fait élire pour empêcher Marine Le Pen d'accéder au pouvoir, on a un numéro de duettiste entre eux deux qui est insupportable. Ils se nourrissent l'un l'autre. Madame Le Pen est l'opposante officielle choisie par Monsieur Macron".

 

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h15 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

 

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
23H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
Revenir
au direct

À Suivre
/