Retraite à 60 ans : "LFI et le RN sont irresponsables !" dénonce Franck Riester

Franck Riester, ministre délégué auprès de la Première ministre, chargé des Relations avec le Parlement, était “L’invité politique” sur Sud Radio.

Franck Riester retraites
Franck Riester, interviewé par Patrick Roger sur Sud Radio, le 2 décembre, dans “L’invité politique”.

Retraite, grèves, tensions à l'Assemblée nationale : Franck Riester a répondu aux questions de Patrick Roger.

Retraites : "L'objectif de la réforme est d'équilibrer le système à horizon 10 ans"

Élisabeth Borne a dévoilé au Parisien le contenu du projet de réforme des retraites. "L'objectif est d'abord de réformer le système de retraites pour garantir son financement par répartition à l'avenir, explique Franck Riester. Or, le système est menacé : l'espérance de vie augmente, on commencer à travailler plus tard car les études sont plus longues". Par ailleurs, il rappelle que "ce sont les actifs qui paient les retraites des retraités. Mais il y a moins d'actifs pour financer les retraites des retraités". "Nous avions 2 actifs pour 1 retraité en 2005 ; nous en avons 1,7 aujourd'hui et ça sera 1,5 en 2040".

"Il faut donc trouver des solutions. Soit on augmente les cotisations mais c'est au détriment du pouvoir d'achat des actifs et de la compétitivité. Soit on baisse les pensions et c'est au détriment du niveau de vie et du pouvoir d'achat des retraités. On ne veut pas de ça ! On veut donc travailler plus longtemps pour garantir le financement des retraites par répartition et le niveau de vie des retraités". "L'objectif de la réforme des retraites est d'équilibrer le système à horizon 10 ans, explique Franck Riester. Une façon sûre est de progressivement reporter l'âge de départ à la retraite à 65 ans 2031. S'il y a d'autres moyens d'y arriver, après les discussions, les concertations et le travail parlementaire, dont acte !" assure le ministre délégué auprès de la Première ministre.

 

Retraite à 60 ans : "LFI et le RN essaient de vendre des vieilles lunes, c'est irresponsable !" 

Franck Riester assure que l'utilisation du 49-3 sur ce texte "n'est pas l'objectif". Il appelle "celles et ceux qui considèrent qu'il faut réformer le système de retraites pour assurer sa pérennité et améliorer le niveau de vie des retraités. On tend la main aux LR et à ceux qui partagent nos convictions et faire en sorte que la responsabilité en la matière soit la règle". Le ministre délégué dénonce "LFI qui tape à bras raccourcis ou le RN qui essaie de vendre des vieilles lunes de la retraite à 60 ans. C'est irresponsable !" Pour lui, ce serait "la mort de notre système par répartition".

Franck Riester revient sur le calendrier de la réforme. "La Première ministre a reçu les différents groupes politiques, les organisations syndicales et patronales. Élisabeth Borne fera un bilan mi-décembre de ces concertations et les grandes lignes de ce texte seront présentées en Conseil des ministres en janvier. Le débat se tiendra au printemps à l'Assemblée nationale et au Sénat, avec un vote à la fin du printemps et une entrée en vigueur à la fin de l'été 2023". "On est ouverts au débat, à regarder comment on peut améliorer le texte pour avoir la majorité la plus large possible", insiste-t-il. "Si on devait ne pas avoir de majorité, on assumera nos responsabilités et on utilisera les outils à notre disposition pour voter le texte".

 

 

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h15 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !