single.php

"La présence de LFI à l’hommage bafoue la mémoire des victimes du Hamas", selon Meyer Habib

Par Adélaïde Motte

"La présence de LFI à l’hommage bafoue la mémoire des victimes du Hamas", selon Meyer Habib député apparenté LR des français de l'étranger. Il était “L’invité politique” sur Sud Radio. 
Droit de réponse de La France Insoumise en fin d'article.

LFI
Meyer Habib interviewé par Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio, le 6 février 2024, dans “L’invité politique”.

Guerre entre Israël et le Hamas, présence de députés LFI à la cérémonie d'hommage aux victimes : Meyer Habib  a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin.

Cérémonie d'hommage aux victimes d'Israël : "la présence des députés la France insoumise est indigne"

Mercredi 7 février 2024 se tiendra la cérémonie d'hommage aux victimes franco-israéliennes. Meyer Habib attend "un message de solidarité, un message de reconnaissance", un recueillement "indispensable" après "des actes de barbarie ignobles." "Chez les Républicains ça fait plusieurs mois que nous demandons un hommage national, enfin il a lieu. Chaque victime est une histoire en soi. Ça a ému beaucoup de Français au-delà de la communauté juive."

En revanche, "la présence des députés LFI, en tout cas de certains, la majorité d'entre eux, est indigne." "J'ai parlé à beaucoup de familles, ils ne souhaitent pas la présence de personnes qui pensent que le Hamas est un mouvement de résistance, qui accusent Israël en permanence de crimes contre l'humanité", affirme Meyer Habib. "J'espère un sursaut, qu'au dernier moment ils ne viennent pas, ce sont des gens qui ont de l'empathie pour les assassins, ils peuvent avoir la dignité de ne pas venir. Ils ne sont pas venus à la manifestation contre l'antisémitisme, pourquoi ils veulent s'imposer ? Ils ne sont pas souhaités." "Ce qu'ils veulent c'est que les caméras soient braquées sur eux, ils veulent faire le buzz."

Certains députés LFI "sont des négationnistes"

Meyer Habib ne décolère pas face à la présence probable de LFI à la cérémonie d'hommage du 7 février. "Quelqu'un comme François Ruffin ça ne me dérange pas", explique-t-il, ne se souvenant pas avoir entendu de propos choquants de sa part. "Est-ce qu'on aurait toléré que Maurice Papon se présente à la cérémonie annuelle du Vel d'Hiv ?" compare Meyer Habib pour qui "certains sont des négationnistes." "Ils ont dit le Hamas est un mouvement de résistance, à leur manifestation on a éjecté les femmes juives qui étaient venues par solidarité, je ne sens aucune empathie de ces gens-là, leur gourou Mélenchon a dit que c'était pas un pogrom !"

Que dire des demandes de la France insoumise concernant un hommage aux victimes franco-palestiniennes ? "C'est pas impossible que je m'y rende", admet Meyer Habib, qui rappelle que "bien sûr il y a des victimes collatérales, dans tous les guerres il y a des civils qui meurent, c'est regrettable. Est-ce que Israël avait le choix de faire cette guerre ?" "Israël est un Etat qui est en guerre, quand les Alliés ont bombardé, il y a eu des centaines de milliers de morts, c'est la guerre, c'est triste." Quant à un cessez-le-feu, il "n'arrivera que quand les Palestiniens ou les Israéliens se débarrasseront du Hamas." "Il faut libérer tous les otages, je ne sais pas s'il faut libérer les terroristes Palestiniens, ça n'a rien à voir, je ne peux pas comparer des gens qui ont du sang sur les mains."

La guerre en Israël "n'est pas un conflit de territoire, c'est une guerre de civilisation"

Meyer Habib rappelle enfin la situation de Gaza. "Ce n'était pas une prison à ciel ouvert, on a trouvé des millions et des millions de dollars, ils ont pris l'aide internationale, il y avait des piscines, des hôtels cinq étoiles." "Je considère que quand on a la paix les Juifs et les arabes peuvent vivre ensemble", affirme-t-il, comparant ensuite la situation des Juifs à Gaza et des Palestiniens en Israël. "Israël vit avec deux millions et demi d'arabes en son sein, il y avait 20% d'étudiants arabes, c'est ça la cohabitation." En revanche, "il n'y a pas un Juif dans les territoires palestiniens qui peut vivre, à Bethléem on prenait des cafés, ça n'arrive plus aujourd'hui, un Juif ne peut plus aller dans les territoires de Gaza." "Regardez les manuels palestiniens, on prône en permanence la lutte armée pour la libération de toute la Palestine, de la mer au Jourdain."

Meyer Habib martèle que pour les Etats arabes, la seule présence d'Israël est un problème. "Aujourd'hui Israël est minuscule, les pays arabes ont des millions de kilomètres carré, il y a 52 Etats arabes, il y a un Etat juif, c'est déjà un Etat de trop." "Ce n'est pas un conflit de territoire, c'est une guerre de civilisation", affirme-t-il, "c'est l'islam radical qui veut tuer, abattre les valeurs judéo-chrétiennes où qu'elles soient." Quelle solution alors pour résoudre le conflit ? "J'ai pas une solution miracle, ceux qui ont refusé cette solution c'est les Palestiniens", rappelle Meyer Habib, qui accuse les Palestiniens d'avoir refusé une solution à deux Etats parce qu'ils espéraient avoir l'ensemble du territoire et rayer Israël de la carte.

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h30 dans le Grand Matin Sud Radio avec Jean-Jacques Bourdin

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

A la suite de cette émission, La France Insoumise a souhaité exercer son droit de réponse aux propos tenus dans les termes suivants :

"Le 6 février 2024, dans l'émission Parlons Vrai, Monsieur Meyer Habib, n'a pas hésité à affirmer que les membre de La France Insoumise seraient des négationnistes.
Pire, il n'a pas crain d'opérer un parallèle entre la situation absurde et aberrante de criminels de guerre, membres du régime de Vichy, qui se présenteraient à une cérémonie de commémoration du Vel d'Hiv et les membres de La France Insoumise.
Nous condamnons avec la plus grande fermeté de telles accusations d'une extrême gravité. Nous en contestons évidemment la teneur. 
La France Insoumise fait l'objet, sans argument, d'accusations fantasmées, infondées, que notre mouvement continuera de combattre farouchement.
Monsieur Meyer Habib s'expose, en raison de ces propos, à des poursuites judiciaires. 
La France Insoumise souhaite rappeler son engagement total dans la lutte contre l'antisémitisme ainsi que son attachement aux valeurs républicaines et antiracistes qui sont les siennes depuis sa création."

L'info en continu
05H
04H
01H
23H
22H
21H
20H
19H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/