single.php

Nouvelle-Calédonie : "le gouvernement a agi en pompier pyromane"

Par Adélaïde Motte

Nouvelle-Calédonie : "le gouvernement a agi en pompier pyromane", selon Adrien Quatennens, député LFI du Nord. Il était “L’invité politique” sur Sud Radio. 

Nouvelle-Calédonie
Adrien Quatennens  interviewé par Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio, le 15 mai 2024, dans “L’invité politique”.

Nouvelle Calédonie, Incarville, Ukraine, Proche-Orient, trafic de drogue : Adrien Quatennens a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin.

Incarville : "Il faut qu'on attrape les salopards qui ont fait ça"

Après l'évasion de Mohamed Amra à Incarville et le meurtre de deux employés pénitentiaires, Adrien Quatennens pense "à ces enfants et ces femmes qui n'ont pas vu revenir le père de famille hier soir à la maison." "Les images qu'on a vues hier sont d'une violence atroce. J'espère que les policiers vont les retrouver, que les responsables seront durement punisIl faut qu'on attrape les salopards qui ont fait ça et qu'on les mette hors d'état de nuire." Il regrette néanmoins la récupération des faits par "l'extrême-droite" qui "a diffusé les images contre la volonté du ministère de l'Intérieur."

Pour lui, cette catastrophe est le résultat d'un "manque de moyens", dénoncé d'ailleurs par tous les agents. "Qui dit surpopulation carcérale dit beaucoup plus de déplacements", explique-t-il. Quant au lien fait par Mathilde Panot entre ces morts et les accidents du travail, il ne lui semble pas illogique. "De fait ils sont morts dans l'exercice de leur fonction, rien ne justifie qu'on perde la vie au travail."

Drogue : "La politique ultra-répressive tous azimuts est inefficace"

L'évasion de Mohamed Amra est-elle liée au trafic de drogues ? L'enquête le dira, mais Adrien Quatennens souhaite déjà rappeler que "il y a un échec de la politique qui est menée contre le trafic de stups." "La politique ultra-répressive tous azimuts est inefficace, les consommateurs de drogue doivent être considérés comme des malades à accompagner plutôt que comme des délinquants." Pour lui, il faut "sortir les consommateurs d'une logique de pénalisation" mais "mettre des moyens humains de renseignements pour enquêter."

Les opérations XXL et autres sont en revanche inutiles car "quand on regarde les volumes et les quantités de drogue qui ont été saisies dans ces opérations c'est peanuts." "Le débat sur la légalisation doit être ouvert, partout où ça a été fait en Europe le trafic recule, la consommation aussi", rappelle Adrien Quatennens.

"La Nouvelle-Calédonie est une des régions du monde à décoloniser"

En Nouvelle-Calédonie, "le gouvernement a agi en pompier pyromane. Nous avons affaire à l'hubris d'Emmanuel Macron qui croit qu'il sait tout mieux que tout le monde", déplore Adrien Quatennens pour qui "la Nouvelle-Calédonie a été une colonie de peuplement, aujourd'hui l'Organisation des nations unies considère que la Nouvelle-Calédonie est une des régions du monde à décoloniser." Comment alors sortir de cette situation ? "Il faut accorder la possibilité de s'exprimer, je suis favorable à ce que les peuples s'auto-déterminent."

En Nouvelle-Calédonie, le problème vient d'abord du mode de scrutin. "Depuis ces accords de Nouméa il y a trois corps électoraux qui ont été constitués." C'est le troisième, le plus "restrictif", qui se prononce sur le référendum de l'indépendance. "Les indépendantistes s'accordent sur le fait que le corps électoral doit évoluer, nous allons proposer que le corps électoral soit dégelé." Adrien Quatennens rappelle toutefois que "personne à la France insoumise ne peut se satisfaire des violences, le travail des forces de l'ordre sur place est extrêmement difficile."

Adrien Quattenens rappelle enfin qu'en Ukraine, il n'y a que deux options, "soit une escalade militaire", soit "l'option diplomatique, la nécessité pour les territoires contestés d'avoir un vote. Je préfère la diplomatie." Il rappelle néanmoins que "Vladimir Poutine est un criminel de guerre." Enfin, concernant la guerre au Proche-Orient, il précise que "le 7 octobre il n'est pas tombé du ciel." Même si "la responsabilité incombe entièrement à ceux qui ont décidé de massacrer des Israéliens, depuis des décennies Israël ne respecte pas le droit international." Ainsi, "le vote pour la paix le 9 juin c'est le vote pour Manon Aubry, c'est aussi le vote pour le pouvoir d'achat."

 

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h30 dans le Grand Matin Sud Radio avec Jean-Jacques Bourdin

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

L'info en continu
13H
12H
10H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/