Tremblement de terre de magnitude 4,9 dans la région bordelaise

Avec un épicentre non loin de Pauillac et Blaye, et plus précisément à 2 km de Montendre, trois départements (Gironde, Charente et Charente-Maritime) ont tremblé ce matin à 10h56...

L'échelle de Richter a grimpé jusqu'à 4,9 ce matin-même, degré qui - par définition - est suffisant pour déclencher des "secousses notables d'objets à l'intérieur des maisons et des bruits d'entrechoquement". Fort heureusement, ce choc sismique n'a fait aucun mort ni blessé où seules deux cheminées voisines ont été détruites a priori. C'est la plus forte magnitude enregistrée dans la région depuis 1962, à tel point que les bâtiments ont aussi tremblé à Bordeaux, ne serait-ce que faiblement. Gwendoline habite Lagorce en Gironde, à quelques kilomètres de l'épicentre. Elle témoigne :

On était tranquillement en train de boire le café, puis on a entendu un énorme bruit sourd. Les murs de la maison ont tremblé. Les portes aussi. Ca a duré 2 ou 3 secondes c’est tout. Sur le coup, on s’est demandé ce qui se passait, on pensait qu’il y avait peut-être un meuble qui était tombé à l’étage mais...pas du tout ! Sur le coup, ça fait bizarre vu que c’est la première fois que ça arrive par ici.

Une magnitude donc suffisante malgré tout pour faire « trembler les murs de la maison » et surtout inédite dans la région.

Salles de classe, logements, tout a tremblé mais ce qui inquiète le plus (et relance le grand débat du nucléaire), c'est que l'épicentre était à 25 kilomètres environ de la centrale du Blayais. Un sujet qui risque probablement de revenir sur le devant de la scène, à l'heure des manifestations pour le climat...