single.php

Bernard de La Villardière : "Je pense que les réseaux sociaux, c’est la télé de demain"

Par Jean Baptiste Giraud

Le journaliste Bernard de La Villardière était l'invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann sur Sud Radio le 26 avril 2024 dans "Le 10h - midi".

Bernard de La Villardière
Bernard de La Villardière, invité de Valérie Expert et Gilles Ganzmann dans "Sud Radio Média" sur Sud Radio.

"Réel Média", le nouveau média de Bernard de La Villardière, fête sa première année d’existence. Avec 900 sujets vidéo cumulant plus de 300 millions de vues et 600.000 abonnés sur les réseaux sociaux, "Réel Média" connait une croissance fulgurante.

 

Bernard de La Villardière : "Sur les réseaux sociaux on peut tenter des choses qu’à la télé on n’ose plus tenter aujourd’hui"

"C’est un vrai succès, dont on est très fiers. On a une quinzaine de journalistes qui vont sur le terrain, ce qui fait notre différence par rapport à Néo ou d’autres médias. On évite autant que possible de reprendre des vidéos. On fait un produit original avec des gens qui sont sur le terrain et des gens qui viennent s’exprimer dans le studio de 'Réel Média'. Notre baseline, c’est : ‘laissez-vous surprendre par le réel’. C’est une prolongation de ce que je fais dans 'Enquête exclusive' : j’adore aller sur le terrain et me faire bousculer dans mes idées et mes préjugés."

Ce média permet-t-il à l’équipe de Bernard de La Villardière d’avoir plus de liberté par rapport à la télévision ? "Oui, bien sûr. Et puis je pense que les réseaux sociaux, c’est la télé de demain. Sur les réseaux sociaux on peut tenter des choses qu’à la télé on n’ose plus tenter aujourd’hui. Notamment de nouveaux formats. On a créé plusieurs formats. Par exemple, celui sur les métiers : les gens viennent parler de leur métier, à la fois à travers des anecdotes et leur situation sociale, ce qu’ils gagnent chaque mois. Il y a notamment une femme pilote de ligne qui est venue témoigner. On a fait une série sur Marseille récemment, à travers de multiples prismes. Il y a une diversité d’offre sur un même sujet, il y a une diversité dans le traitement de l’information. Sur des sujets qui font 6, 7, 8 minutes."

"On a la volonté de devenir un média généraliste d'information sur les réseaux sociaux"

Qui constitue l’audience de "Réel Média" ? "Ça dépend des réseaux sociaux. Sur TikTok, où on a 160.000 abonnés, c’est les jeunes, les 12-20 ans. Sur Facebook, c'est un peu plus âgé. Sur Instagram, c'est plutôt les trentenaires. Et ce qui est formidable avec les réseaux sociaux, c'est qu'on est beaucoup plus fin que Médiamétrie : on sait très bien qui nous regarde, à quel moment et combien de temps la vidéo est regardée. Et ça nous aide aussi dans la manière de raconter nos histoires. Et on emprunte évidemment beaucoup à la télé. Pendant très longtemps on a pensé que sur les réseaux sociaux il fallait clipper, il fallait faire du people, il fallait faire du clash… Et la bonne nouvelle avec 'Néo', et aujourd'hui, c'est confirmé avec 'Réel Média', c'est que non. On peut faire des choses, des vrais contenus, avec de l'aventure humaine, avec des choses positives, avec de l'information. Moi, ce que je veux, c'est apporter de l'information. On a la volonté de devenir un média généraliste d'information sur les réseaux sociaux."

"Réel Média" revendique le modèle de brand content. Les marques influencent-elles les contenus de "Réel Média" ? "90% à 95% de nos contenus sont originaux, indépendants et pas financés par des marques. En revanche, 5 à 10% de nos contenus sont financés par des marques. On raconte une histoire avec elle. Par exemple, avec Électro Dépôt on a raconté le recyclage des produits blancs. On fait de l'information aujourd'hui. Entre la communication, entre le brand content et le rédactionnel, il y a une épaisseur de plus en plus fine. Les marques communiquent, elles doivent raconter une histoire, et elles ne peuvent pas raconter de fausses histoires. On co-construit éditorialement avec la marque des choses proches de leur univers et sur lesquelles elles veulent communiquer, et qui n’est pas du publi-reportage", a expliqué Bernard de La Villardière.


Retrouvez “L'invité média” de Gilles Ganzmann chaque jour à partir de 10h00 dans “Sud Radio Média” avec Valérie Expert.

Cliquez ici pour retrouver l'intégralité de l’interview média en podcast.

L'info en continu
13H
12H
11H
10H
09H
08H
07H
04H
01H
23H
Revenir
au direct

À Suivre
/